Riverdale 1×01 – Chapter One : Boring

Ce week-end, j’ai regardé le premier épisode du nouveau show de la CW et je me suis bien fait chier. C’est con parce que je l’attendais cette série. Les visuels promotionnels me donnaient grave envie (aucune ironie, j’suis pas difficile à hyper) !

Avant de vous exposer avec quelques spoilers ce qui m’a déplu, ça parle de quoi cette série?

L’action se déroule dans la petite ville pas si tranquille de Riverdale. Pendant l’été, la star du lycée, Jason a disparu dans la rivière et est présumé mort. A la rentrée, la tragédie est encore dans toutes les têtes et c’est dans cette atmosphère un peu particulière que l’on fait la connaissance de Archie, ses amis Betty et Kevin, Cheryl la sœur jumelle de Jason et Veronica, la nouvelle élève.

Premier problème. Les personnages. Ou plutôt les stéréotypes de personnages. Alors, oui ils vont très certainement évoluer et sortir de leur caractérisation mais pour l’instant, on a le héros sympa vaguement paumé (le pauvre a trop de choix dans la vie, c’est pas facile), la meilleure amie amoureuse de ce dernier, le meilleur ami gay de la meilleure amie et la peste de service. Seule Veronica semble être un peu plus que la petite nouvelle/ancienne fille de riche mais dans l’immédiat, elle nous est juste présentée comme le troisième élément d’un triangle amoureux avec Archie et Betty.

Et là, désolé, impossible de ne pas voir Dawson, Joey et Jen. Il manque juste Pacey.

dawson
J’en profite pour glisser une petite photo. L’occasion ne se représentera pas de sitôt.

Vous l’avez compris, rien de nouveau ou de très vendeur pour moi de ce côté donc. Et c’est pas beaucoup mieux au niveau des intrigues. Là aussi, on est en terrain connu. La disparition et probable mort de Jason est étrange comme pas possible. Inutile d’avoir vu les trailers pour imaginer qu’il y a plus qu’un accident là dessous. A partir de là, tout le monde est suspect et si ce n’était pas assez clair, tout le monde semble avoir un ou des secrets, y compris ce bon Archie. D’ailleurs, il me semble que coucher avec sa prof est en 3ème ou 4ème position sur la liste  des stéréotypes du teen show ricain de base.

Bref, tout dans cet épisode est prévisible et chaque scène a déjà été vu des dizaines de fois : les essais pour rejoindre l’équipe de foot ou de cheerleaders, le bal du lycée, la soirée, le jeu de la bouteille, etc. Idem pour les interactions entre les personnages. Rien d’original. Alors, ok la série est une adaptation de comics qui existent depuis les années 40. Donc, peut-être que ces comics étaient (et sont encore) innovants et intéressants, je n’en sais rien, mais la série, elle ne l’est pas. Je n’ai vraiment pas pu me passionner pour ce qu’il se passait à l’écran.

Bon, je force un peu le trait (enfin, pas plus que tous ceux qui encensent déjà la série). Riverdale n’est pas si mauvais. C’est juste du déjà-vu et la suite de la saison me fait un peu peur. Je sens que les scénaristes vont jouer à fond sur les secrets, les mystères et leurs résolutions sans trop faire avancer l’histoire principale ou alors juste ce qu’il faut pour rajouter chaque semaine son lot de drama, d’intrigues secondaires plus ou moins pertinentes et tout ce qui se fait de mieux (ou pire) en termes de clichés. Tout ça, pour ensuite, balancer de nouveaux secrets, mystères et résolutions. Encore et encore. Saison après saison.

Je ne crache pas sur la méthode. Vu le nombre de séries de la CW ou de ce genre que je regarde, ce serait hypocrite. Simplement, Riverdale ne semble rien proposer de plus ou de mieux.

Même la toute fin de l’épisode est prévisible. Il reste une minute, juste le temps pour faire du teasing comme pas permis pour la suite avec la découverte du corps de celui qui avait disparu. « Regardez, c’est bien un meurtre ! Vous êtes contents? Ça veut dire qu’on va vous balancer une enquête, des arrestations et encore plus de mystère ! Tout ce que vous aimez ! Rendez-vous la semaine prochaine ! »

Classique. C’est dans le cahier des charges de la bonne série à suspense. Mais en même temps, ça fonctionne. Même si je n’ai pas été emballé par l’épisode. Oui, je suis faible à ce point. Suffit de me laisser un peu de suspense et me promettre 2-3 bons trucs pour m’accrocher. C’est pas pour rien que je continue toujours à suivre Arrow et The Flash !

Donc, je laisserai surement une seconde chance à Riverdale. Peut-être pas tout de suite. Mais ça arrivera, j’me connais. Et j’espère revoir mon jugement sur la série mais ça ne changera pas le fait que ce pilot était chiant à mourir et qu’il ne méritait pas tant d’éloges.

Publicités

2 réflexions sur “Riverdale 1×01 – Chapter One : Boring

  1. Ahah, comme je suis d’accord ! Pas compris toute la vague de hype qui a entouré cette série, qui est clairement l’une des plus médiocres que j’ai vues ces derniers mois ! Archibald est tellement transparent, Betty tellement parfaite et Jughead tellement trop rebelle/profond/mystérieux… C’est exaspérant 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s