Mes épisodes #49 : Don’t you, forget about me

Mon article du lundi a un peu de retard. Désolé, j’ai mal géré mon temps. C’est pas une première mais par curiosité, j’ai vérifié, en 49 semaines, ce n’est que la quatrième fois que ça se produit. En 49 semaines, j’ai posté 45 fois mon article le lundi oO C’est peut-être tout à fait normal pour beaucoup d’entre vous mais pour moi, c’est limite miraculeux. Avant les « Mes épisodes de la semaine », j’étais pas foutu de faire deux articles par mois alors un par semaine avec une telle régularité, ça me parait toujours surréaliste. Oui, c’est un peu le moment où je m’auto-félicite ^^

Les dernières fois où je n’ai pas publié un lundi, j’avais de bonnes raisons en plus. Soit parce que c’était Noël, soit parce que j’avais déjà publié un ou deux articles en tout début de semaine et je ne voulais pas « surcharger » mes publications (c’est pas toutes les semaines que je publie plus d’un article autant les espacer d’au moins 24h). Ce coup-ci, c’est un peu pareil. Lundi matin, même si je n’ai rien posté, j’ai un peu retravaillé mon article sur la saison 1 de Shadowhunters. Il en avait bien besoin. Je voulais tellement le publier dimanche soir que j’ai zappé l’étape relecture, il restait des fautes et des tournures de phrases bancales. Après je n’avais ni le temps ni l’envie de mettre au propre celui-ci. Puis mardi, la journée a été un peu chargée. Résultat, ce #49 n’arrive qu’aujourd’hui. Bon, le temps, le retard, les jours de la semaine, tout ça c’est bien relatif surtout pour parler d’une série comme 12 Monkeys 😉

— Ma Semaine —

12 Monkeys – S04E05 – After

Nom de Zeus ! Christopher Lloyd est de retour ! Aucun doute c’est la dernière saison, tous les anciens reviennent faire un petit coucou. Ce serait bien d’en revoir d’autres comme Aaron, l’ex de Cassie ou mieux l’agent du FBI Robert Gale, celui qui les aide dans les années 40-50.

Shaw (Lloyd) nous raconte son histoire, son amour. Si il veut continuer à revivre son passé dans la Forêt Rouge, il doit retrouver l’arme que cherchent Cole et les autres.

Jennifer trouve une trace de la phrase « Monte les marches. Sonne la cloche » taggué sur le mur d’une chambre en 1966. Chambre avec les cadavres de deux espions russes venus acheter une arme ancienne. Comme il peut s’agir de l’arme qu’ils recherchent Cole et Cassie se fragmentent en 1966. Ils arrivent trop tard pour sauver les russes mais assez tôt pour récupérer l’argent et intercepter l’appel du vendeur. Rendez-vous est pris à l’hôtel Emerson.

L’échange se passe mal à cause de Shaw. Cole est empoisonné et pour le sauver Cassie retourne dans le futur et demande à être renvoyé un peu avant pour pouvoir intervenir. Vous imaginez pas le sourire d’imbécile heureux que j’ai fait en comprenant qu’on allait avoir droit à un épisode où plusieurs versions du même personnage se croisent et où chacune des chose arrivées à la première version sont dues aux suivantes ^^

En analysant les quelques infos disponibles, Jennifer comprend que quelqu’un d’autre était présent sur place et je vous jure que ce que vous êtes en train de lire ce sont les notes prises au fur et à mesure de mon visionnage donc quand je parlais au début de Robert Gale, je ne savais pas qu’il serait présent et encore moins dans cet épisode mais c’est ce qui fait que j’aime tellement cette série XD

Jennifer va le rejoindre en 1966 pour essayer d’aider Cole et Cassie sont qu’ils s’en rendent compte. Le fait que ce soit elle qui ait écrit le message sur le mur ne m’étonne même pas 😀

Deacon aussi est présent, Jennifer le croise quand il repart avec l’arme et il sous-entend qu’il a choisi d’être là. Il serait donc toujours du bon côté. Bon ok mais il n’empêche qu’il a tué le père d’Hannah dans l’épisode précédent donc c’est un peu bizarre…

En conclusion : un excellent épisode avec du voyage dans le temps comme je l’aime !

12 Monkeys – S04E06 – Die Glocke

Cole, Cassie, Jones et Jennifer s’infiltrent en plein gala nazi en 1940 en France pour tenter une nouvelle fois de récupérer l’arme vu qu’ils l’ont perdu en 1966. Voyage dans le temps + nazis, c’est un classique pour ce genre de séries mais c’est toujours très prometteur et 12 Monkeys s’en sort avec les félicitations du jury (moi). En plus, j’ai enchainé les épisodes 5 et 6 la même soirée donc j’étais très content après ^^

Deacon vient aussi faire un petit tour dans le coin et très vite lui et Cole se retrouvent attachés sur une chaise à se prendre de grosses mandales dans la gueule par des officiers allemands. C’est l’occasion pour lui de dire à Cole qu’il n’a pas changé de camp vu que Jennifer n’a pas l’air d’avoir passé le message. Cole s’échappe et hésite un peu avant de finalement revenir sur ses pas pour sauver Deacon qui était en train de se faire torturer. Il en profite pour lui demander des comptes et l’explication de Deacon est toute simple, tuer Elliot était la meilleure chose à faire pour éviter qu’Olivia lui mette la main dessus. Et puis, si ils parviennent à effacer toutes les merdes qui les ont conduit ici, les morts importent peu, tout sera réinitialisé. Ok, ça se tient. C’est limite mais ça se tient.

Je crois vous avoir déjà dit que j’aime Jennifer. Je ne pensais pas ça possible mais je l’aime encore plus après cet épisode : elle parle français avec un accent beaucoup trop adorable, elle aide Jones a sortir de son hallucination (des années à être folle, ça donne quelques astuces) mais surtout elle chante du P!nk devant une salle remplie de nazis.

Je l’aime tellement ❤

Avec cet épisode, j’ai d’ailleurs l’impression que la folie de Jennifer s’est propagée à toute la série. Cassie se retrouve en dominatrice nazi et après avoir récupéré la cloche (l’arme qu’ils étaient venus chercher), ils font péter le château avec Hitler dedans. Fuck la causalité et la temporalité. C’est la dernière saison, ils s’en foutent, ils s’amusent. On dirait presque du Legends of Tomorrow et c’est absolument génial XD

12 Monkeys – S04E07 – Daughters

L’introduction met en opposition les vies d’Hannah et d’Emma les filles respectives de Jones et Olivia, celles qui veulent sauver ou détruire le temps. Hannah a donc été envoyé dans le passé, en 2007 où elle doit rester 2 ans avant de choisir de revenir ou non et Emma a rejoint Titan prête à finir sa construction. Ce parallèle entre les deux filles continuera tout l’épisode et c’est simplement génial.

Olivia essaye de s’introduire dans l’esprit de Jones pour trouver l’emplacement de l’arme. Jones est résistante mais elle finira par craquer lorsque Olivia la forcera à la voir tuer sans cesse Hannah. Elle a beau savoir que c’est faux, elle ne peut pas le supporter bien longtemps et elle lui révèle que l’arme est probablement en Angleterre en 1491. Tout ceci fait parti du plan de Jones pour obliger Olivia à fragmenter Titan à cette époque. La machine des héros ne peut pas aller si loin dans le temps sans avoir de repère, maintenant que Jones y est, Adler peut se caler sur son signal pour envoyer les autres. Très courageux de la part de Jones.

Un peu en retrait, Emma assiste à tout ça. Les tortures infligées par sa mère. Ce que Jones est prête à faire, ce qu’elle ressent pour Hannah. Tout le contraire d’Olivia qui voit Emma comme un outil nécessaire à la finalisation de Titan.

En 2009, la mission d’Hannah est enfin révélée. Elle doit rentrer en contact avec Marion, la mère de Cole pour en apprendre le plus possible sur elle et revenir si elle le souhaite. Là, grosse surprise Marion est en fait Emma qui s’est enfuie de Titan oO J’avais tort sur le fait qu’Olivia était la mère de James, c’est sa grand-mère. J’ai hâte de voir sa gueule quand elle l’apprendra et qu’il l’appellera Mamie XD

12 Monkeys – S04E08 – Demons

En 1491, Olivia s’allie à Andrus un primordial qui élimine les autres primordiaux dans l’espoir de faire arrêter les voix dans sa tête. Jennifer est prise pour une sorcière mais elle est sauvée par une autre primordiale, une fille nommée Chorus, celle vu dans l’introduction de la saison. Cassie et Cole ont suivi les conseils de la vieille Jennifer et débarquent à leur tour au XVe siècle. Chorus les emmène tous chez son père, lui aussi primordial pour qu’il les aide à trouver l’arme créé par le groupe des 12 primordiaux (ouais, y’a beaucoup de personnes qui entendent des voix dans le coin). Deacon est déjà sur place, Olivia l’a démasqué.

Tous ensemble, ils se dirigent vers l’emplacement de l’arme. Il s’agit d’une machine à voyager dans le temps assez semblable à celle de Jones. La cloche est déjà présente. Pour activer la machine, il faut faire fusionner les cloches pour créer un paradoxe. Malheureusement, ils sont interrompus par Andrus et Olivia.

Pour faire gagner un peu de temps à Cole, Deacon se débrouille pour énerver Olivia (il a un certain talent pour énerver les gens donc c’est facile, surtout avec elle, Madame le Témoin n’est pas l’incarnation de la patience). Il est donc le premier à être exécuté…

Putain, je suis désolé d’avoir douté de toi, Deacon ! T’étais le meilleur 😥

Le temps gagné par D. est précieux, Adler a pu finir de réparer la veste et l’envoyer à Cole qui peut se téléporter juste avant de perdre la tête à son tour. Il sauve Jones, Cassie et Jennifer. Olivia a la défaite mauvaise. Elle se sert de Titan pour détruire l’arme, de cette manière impossible de retourner à ce moment ou même avant pour l’utiliser ou sauver Deacon…

12 Monkeys – S04E09 – One Minute More

Jennifer taggue toute une pièce des symboles qu’elle a dans la tête. Maintenant, aux autres de décoder tout ce merdier dans l’espoir d’avoir un dernier indice, une dernière date. Ils la trouvent au milieu de plusieurs autres. Les symboles représentent chaque lieu et époque qu’ils ont visité jusque là, sauf une, en 2018, à l’aéroport JFK à New York, deux jours avant le début de l’épidémie. 12 Monkeys revient donc à la base de la série et du film, on est toujours dans l’idée de boucle, de recommencement. J’adore 🙂

En 2009, Hannah révèle à Emma qu’elle sera la mère de Cole. Elle attend également patiemment 2018 pour retrouver Cole et Cassie à l’hôtel et tout leur raconter sur Emma mais aussi sur Titan et sa vraie raison d’être, créer la Forêt Rouge. Ils comprennent que leur mission n’est pas d’empêcher l’épidémie mais de s’assurer qu’elle ait lieu. Si il n’y a pas d’épidémie, Jones n’a pas besoin de relancer le projet de voyage dans le temps, elle n’a pas à finaliser la machine, il n’y aura alors rien pour arrêter Olivia, Titan et la Forêt Rouge. Terriblement brillant comme retournement de situation.

De leur côté, Jones et Jennifer découvrent que tous les symboles ne représentent pas tous leurs voyages mais uniquement ceux de Cole, il s’agit de son histoire et elles comprennent que l’arme des primordiaux n’a jamais eu pour but d’arrêter le Témoin mais d’effacer Cole de la réalité. C’est lui le démon de la comptine, c’est son existence même qui détruit le temps, tout ça car sa mère est aussi une voyageuse. Là, grosse surprise ce n’est pas Emma sa mère mais Hannah oO Au début de l’épisode quand les deux femmes rencontrent le père de James, j’ai pensé à cette possibilité mais ils ont réussi à maintenir le suspense jusqu’au bout. Bien joué. Malheureusement, Cole l’a lui aussi compris trop tard, lorsque Hannah intervient à l’aéroport pour prendre une balle qui lui était destiné…

L’avantage du voyage dans le temps est que malgré la mort d’Hannah, Jones et Cole peuvent retourner avant tout ça pour la prévenir (même si elle ne pourra rien changer) et passer un moment tous les trois, en famille. Magnifique 😥

— Mon Challenge 2018 / Mes Objectifs —

Je continue tranquillement Cold Case, j’en suis maintenant au S07E06 (18 épisodes vus la semaine dernière) et même si je ne vais pas avoir beaucoup de temps pour les séries puisque je ne serai pas chez moi de tout le week-end, j’espère pouvoir regarder quelques épisodes supplémentaires cette semaine. Je veux absolument finir la série avant le mois d’août, juste pour pouvoir dire que j’ai vu les 7 saisons en 7 mois ^^

Rendez-vous mercredi lundi prochain  !

PS : Juste avant de finir cet article, j’ai regardé les deux derniers épisodes de 12 Monkeys. Je connais donc la fin du cycle et j’ai écrit sur des choses, émis des théories tout en sachant si elles sont vraies ou fausses mais je ne peux pas les modifier car ce serait jouer avec toute la causalité (et le semblant de logique) de « Mes épisodes de la semaine ». Cole, Bro, je comprends tout ce que tu as pu endurer pendant 4 ans. Respect :p

Publicités

3 réflexions sur “Mes épisodes #49 : Don’t you, forget about me

  1. Stop aux auto-félicitations : je te félicite, c’est encore mieux 😛 Et non seulement je te félicite pour ta régularité, mais aussi pour le courage de remonter les 49 dernières semaines. Bientôt un an 😮 !

    Sur ce, tu pardonneras mon retard dans ma lecture de cet article (et pire celui de Shadowhunters), je copie le tien en fait 😛

    J’ai éclaté de rire en commençant ta chronique 12 Monkeys quand tu parles de Robert Gale ! Bien joué ! Je rejoins le jury adressant ses félicitations pour le 4×06 (c’est simple, j’y ai mis 20/20 de mon côté), rien que pour Jennifer effectivement ❤ Dire que je ne l'aimais pas trop en saison 1 !! Et merci, tu me donnes envie de voir LoT maintenant aha

    J'ai beaucoup aimé les parallèles du 4×07, la série se sera renouvelée jusqu'à son terme, c'est fou !

    Andrus, Andrus, ça s'est fort de fruit ! (pardon, mais faut compenser la déprime dans laquelle tu me re-jettes avec le "One minute more", j'en ai des frissons rien qu'à te lire).

    J'adore ton PS et je suis pressé de lire ton article après-demain (déconne pas : t'as plus le choix, c'est forcément après-demain, sinon la causalité, tout ça tout ça).

    Aimé par 1 personne

    • Encore merci ^^

      Ah Legends of Tomorrow, c’est tellement bien en particulier à partir de la saison 2 où on sent que les scénaristes s’amusent avec le voyage dans le temps sans trop se prendre la tête. Avance dans ton visionnage du Arrowverse et tu pourras découvrir ça toi-même 😉

      Pour revenir à 12 Monkeys, cette saison 4 était incroyable du début à la fin. Pour l’article du jour, je vais tout faire pour le sortir avant minuit, faut pas déconner avec la causalité, puis le 50e numéro ne doit pas arriver en retard XD

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s