Épisode par épisode : 12 Monkeys (saison 4)

Que ce soit rapidement sur Twitter ou en long, en large et en travers dans les derniers « Mes épisodes », depuis quatre semaine, je n’ai cessé de déclarer tout l’amour que j’éprouve pour 12 Monkeys mais je voulais tout de même que cette fabuleuse saison 4 ait son propre article sur le blog. Vous trouverez donc ci-dessous, les critiques épisode par épisode de cette saison. Ce sont exactement les mêmes que j’ai publié avant, je n’ai pas fait la moindre modification donc si vous avez déjà lu les précédents articles, vous pouvez directement aller en bas pour mettre un like :p Pour les autres, bonne lecture 🙂

Cassie a sacrément évolué depuis le début de la série !

12 Monkeys – S04E01 – The End

Pour débuter cette nouvelle et dernière saison, 12 Monkeys nous emmène loin dans le passé, aux temps des chevaliers, avec une légende/prophétie parlant déjà de James Cole. Cette intro semble nous prévenir, tout est écrit depuis longtemps et vous allez tout savoir !

Après ce léger détour temporel, on revient là où nous avait laissé la fin de saison 3 : Athan (l’excellent Gaius Baltar de Battlestar Galactica), le fils de James et Cassie n’est pas le Témoin, il s’agit en fait d’Olivia qui juste avant de prendre son nouveau rôle poignarde Jones. C’est terrible mais j’avais totalement oublié cette fin de saison 3 et pire encore j’avais oublié Athan… Je regarde peut-être trop de séries oO

En tout cas, Cassie sauve de justesse Jones et elle prend un peu les commandes de l’équipe en proposant à tout le monde de partir dans des directions (époques) différentes avant qu’Olivia et son armée sur Titan (la ville à voyager dans le temps) débarquent. Bien sûr c’est impossible à cause d’un problème technique, le système de refroidissement naturel de la machine déconne, le noyau surchauffe et c’est ce moment que choisit Olivia pour faire son apparition. Il faut défendre la base et ils se retrouvent à 20 contre 200 ! Pourtant, ils résistent et ont peu de pertes… ce qui n’est pas crédible une seconde mais c’est pas grave XD

Pour s’échapper, Jones toujours à moitié vivante propose de fragmenter une grosse partie de l’immeuble pour emmener tout le monde ailleurs mais en restant en 2046. Lasky, le dernier scientifique encore en état (à ce moment là) d’utiliser la machine se prend un headshot, du coup Jones se fait un shoot d’adrénaline et fonce au noyau de la machine pour s’assurer que tout fonctionne. Tu le sens venir le sacrifice? Oui moi aussi mais en fait pas vraiment. J’y ai cru pourtant. Elle se prend « juste » un paquet de radiations qui devraient la tuer avant la fin de la saison. Bon, si tout se passe bien, elle va mourir mais ensuite elle sera de retour dans une nouvelle réalité créée quand les gentils auront gagné et réinitialisé le temps.

La moitié du bâtiment est fragmenté, Deacon est laissé sur place, c’est le genre de truc qui pourrait le refaire passer du mauvais côté et Olivia les croit morts. L’équipe se retrouve sous l’Emerson, l’hôtel dans lequel Cole et Cassis vont à chaque saut. C’est cool comme localisation, il y a un côté la boucle est bouclée (qu’on retrouvera dans l’épisode suivant).

En 2018 à Prague, on retrouve une Jennifer aux cheveux rouges ❤ qui vole dans un musée la fameuse « clé » aperçue dans l’intro. Ses scènes sont fabuleuses, elle est ultra badass dans sa tête alors qu’elle est juste ridicule en vrai, c’est génial et je lui ai trouvé, peut-être à cause des cheveux, un côté très Sydney Bristow (Alias). Je suis le seul?

A la fin Cole et Hannah découvrent qu’ils ne se sont pas juste déplacés dans l’espace mais aussi dans le temps, ils sont en 2043, au tout début de la mission. J’ai adoré voir ça.

12 Monkeys – S04E02 – Ouroboros

Le début de l’épisode est la reprise d’une scène du tout premier épisode de la série alors même en sachant qu’ils étaient revenus en 2043, je me suis demandé si c’était bien le S04E02 que j’avais récupéré. Heureusement, c’était le cas XD

Comme, ils sont de nouveau à une période où une machine à voyager dans le temps existe et est fonctionnelle, ils décident d’aller en 1971 pour se venger d’Olivia dans l’un des rares moments où elle était vulnérable et sans protection en utilisant la machine de 2043, c’est à dire avant la première fragmentation réussie de Cole.

Cassie, Cole et Jones s’infiltrent dans leur base. Les voir observer leur passé en sachant les erreurs qui vont être commises était super. Ils ne font pas de commentaires mais leurs regards, leurs réactions (Cole a les larmes aux yeux, Jones est presque paralysée) suffisent à exprimer leurs regrets. C’était très fort. Jones va jusqu’à aller discuter avec elle-même pour trouver une solution sans alterner son passé. On est en plein dans tout le concept de l’Ouroboros, le serpent qui se mord la queue, la boucle, le début est la fin, la fin est le début. C’est vraiment tout ce que j’aime dans le voyage dans le temps.

Et c’est cool de revoir Ramse même si je ne sais plus trop ce qui lui est arrivé… il est mort? Cole est ému de revoir son pote donc c’est surement qu’il est mort ou perdu dans le temps? Je sais plus mais c’est cool car Ramse-Cole fait parti de ses belles amitiés du monde des séries. Oui, même si ils ont cherché à s’entretuer par moments :p

Franchement, Jennifer qui voit et parle à une Jennifer ultra badass c’est tellement parfait. Et le fait que cette vision disparaisse pour apparemment montrer qu’elle n’est plus une primordiale était une très bonne idée. Par contre, la fin et ce pseudo cliffhanger avec son suicide, je ne suis pas convaincu. Elle fait clairement ça pour que Cole et Jones détectent sa mort comme une anomalie et viennent à son secours. C’est bien pensé et courageux de la part du personnage mais un peu bancal de la part des scénaristes :p

12 Monkeys – S04E03 – 45 RPM

Cassie est seule en 1971 pour la mission qu’elle s’est elle-même donnée : éliminer la jeune Olivia, bien avant qu’elle ne devienne une menace. Encore une fois, on peut dès l’intro apprécier l’évolution du personnage, elle prépare son fusil sniper comme une pro, déterminée à descendre celle qui tuera son fils. Le docteur sympa de la saison 1 est loin.

Alors qu’elle espérait l’avoir au moment où elle sortira de prison, ça dérape et elle se retrouve dans la cellule d’à côté, elle découvre ainsi que cette toute jeune Olivia (17-18 ans) est enceinte et que sa mère veut le bébé pour le sacrifier car c’est la volonté du Témoin (c’est à dire la future Olivia). On est à 12 minutes d’épisode et je sens déjà arriver l’effet Ouroboros. Ce sont les actions de Cassie auprès d’Olivia qui vont la conduire à ce qu’elle devient ensuite, ce qui prouverait la théorie de Cole dans l’épisode précédent, essayer de tuer un ennemi ne fait pas avancer les choses, ce n’est qu’une façon de refaire sans cesse les mêmes erreurs. Et les actions de Cassie vont forcément avoir un impact puisqu’elle décide d’aider Young Olivia à échapper à l’armée des 12 Singes pour garder son bébé. Bon, ça se tient, si elle l’aide, Olivia ne devient pas le Témoin, elle ne tue pas Athan et le futur est sauvé. Sauf que depuis le temps elle devrait savoir que ça marche jamais vraiment comme ça ^^

La Olivia du futur commence à se rappeler la présence de Cassandra dans son passé, elle devine donc qu’elle et les autres ne sont pas morts durant l’attaque du S04E01. Ses followers découvrent d’ailleurs Deacon, bien vivant dans les décombres, prêt à trahir ceux qui l’ont abandonné. Super, les gars grâce à vous il a rebasculé du côté obscur.

En 2018, Cole sauve Jennifer juste avant qu’elle se jette sous un train. Comme prévu, à un détail près, il s’agit du futur Cole celui qui se balade avec une machine à voyager dans le temps portable et qu’on avait déjà aperçu dans la saison 3. Il dit à Jennifer où retrouver l’autre Cole, le sien, le notre, enfin vous voyez quoi… Jennifer et le bon Cole découvrent que le flic qui qui voulait les arrêter est un gentil. Il leur raconte l’histoire transmise de génération en génération de celui qui sauvera le monde et il leur remet la clé qu’il avait reprise à Jennifer. La clé est un Rubik’s Cube que seul Cole peut résoudre… Grâce au souvenir d’une petite histoire écrite par sa mère, il l’ouvre et découvre un mot avec un lieu et une date.

L’Olivia du futur devient pleinement le Témoin avec tout l’attirail, le masque, le costume, la voix bizarre, les visions, etc ce qui lui permet de détecter Cassie en 1971. Ce bon Docteur Railly n’a décidément plus aucun problème à tuer de sang froid, l’entrainement de Deacon était très bon. Elle s’infiltre en mode tueuse à gages chez la mère d’Olivia et là, petite surprise, Cassie ne peut pas la sauver car ce n’est pas elle qui a des doutes sur le Témoin mais sa mère. Olivia est donc une pourriture totalement folle depuis le début. Celle du futur s’occupe de toutes les apparitions passées du Témoin pour que la chronologie soit respectée.

Et puisque tout est lié, Cole pourrait être le fils d’Olivia ! Après tout, on ne connait pas sa mère et Olivia en mode Témoin semble dire qu’elle doit sacrifier son enfant pour que tout se réalisé. Tuer Cole permettrait alors de créer la Foret Rouge éternelle oO

12 Monkeys – S04E04 – Legacy

Cole a ramené Jennifer et Cassie en 2043 pour se concentrer sur la nouvelle mission dictée par l’indice laissé par la clé (dit comme ça, ça fait très Fort Boyard).

Cole, Cassie, Jennifer et Hannah sont donc envoyés en 1852 dans le Montana et clairement, ils en ont plus rien à foutre des conséquences, ils butent sans se poser de question les mecs qu’ils croisent, peu importe si l’un ou l’autre pouvait être l’ancêtre de quelqu’un d’important ou même de l’un d’eux. Ok, c’est peu probable mais quand même.

Cette petite ville de 1852 est pleine d’anachronismes et ils y retrouvent le mari de Jones, père d’Hannah et inventeur de la machine à voyager dans le temps, Elliot qui semble bosser avec le Tall Man, le bad guy en chef des deux premières saisons avant qu’il se fasse descendre. Des voyageurs du temps dans les années 1800, difficile de ne pas avoir une petite pensée pour Back to The Future III ^^

Ils renvoient Elliot en 2043 avec Hannah et découvrent qu’il est en train de construire Titan et après s’être expliqué avec Kat, ils comprennent le vrai but de Titan, qu’il construisait un peu à l’aveugle, créer un gigantesque paradoxe temporel susceptible de donner naissance à la Foret Rouge. Hannah et Elliot retournent en 1852 pour prévenir les autres et ils décidnet de faire sauter une partie de Titan pour empêcher ça.

Avant ça, Cassie comprend avec sa façon de parler et de ne plus se mélanger entre passé, présent et futur que Jennifer leur cache le fait qu’elle n’est plus une Primordiale par peur d’être exclue du groupe. Mais voulant à tout prix aider ses amis, Jennifer boit une potion rouge concocté par un amérindien du coin pour déclencher une vision pouvant lui donner des infos sur l’arme dont parle la prophétie. Tout ce que cela fait est d’indiquer à Olivia leur position. Elle envoie donc Deacon et d’autres gars pour les stopper. Bon je comprends que Deacon soit énervé et déçu qu’ils ne l’aient pas attendu mais de là à les trahir si rapidement… C’est un peu facile. Depuis le début de la série, j’ai l’impression qu’il change sans cesse de camp et cette fois, il tue Elliot donc il y a peu de chances que ce soit une mise en scène pour s’approcher d’Olivia.

En fin d’épisode, Jones confie a tous qu’elle va mourir et Cole que la comptine vient de sa mère, Marion… est-ce que ma théorie selon laquelle Olivia serait sa mère est fausse? Oui totalement puisqu’on découvre que Emma l’assistante d’Elliot lorsqu’il a commencé à travailler sur le voyage dans le temps est la fille d’Olivia et qu’elle sait comment finir Titan.

12 Monkeys – S04E05 – After

Nom de Zeus ! Christopher Lloyd est de retour ! Aucun doute c’est la dernière saison, tous les anciens reviennent faire un petit coucou. Ce serait bien d’en revoir d’autres comme Aaron, l’ex de Cassie ou mieux l’agent du FBI Robert Gale, celui qui les aide dans les années 40-50.

Shaw (Lloyd) nous raconte son histoire, son amour. Si il veut continuer à revivre son passé dans la Forêt Rouge, il doit retrouver l’arme que cherchent Cole et les autres.

Jennifer trouve une trace de la phrase « Monte les marches. Sonne la cloche » taggué sur le mur d’une chambre en 1966. Chambre avec les cadavres de deux espions russes venus acheter une arme ancienne. Comme il peut s’agir de l’arme qu’ils recherchent Cole et Cassie se fragmentent en 1966. Ils arrivent trop tard pour sauver les russes mais assez tôt pour récupérer l’argent et intercepter l’appel du vendeur. Rendez-vous est pris à l’hôtel Emerson.

L’échange se passe mal à cause de Shaw. Cole est empoisonné et pour le sauver Cassie retourne dans le futur et demande à être renvoyé un peu avant pour pouvoir intervenir. Vous imaginez pas le sourire d’imbécile heureux que j’ai fait en comprenant qu’on allait avoir droit à un épisode où plusieurs versions du même personnage se croisent et où chacune des chose arrivées à la première version sont dues aux suivantes ^^

En analysant les quelques infos disponibles, Jennifer comprend que quelqu’un d’autre était présent sur place et je vous jure que ce que vous êtes en train de lire ce sont les notes prises au fur et à mesure de mon visionnage donc quand je parlais au début de Robert Gale, je ne savais pas qu’il serait présent et encore moins dans cet épisode mais c’est ce qui fait que j’aime tellement cette série XD

Jennifer va le rejoindre en 1966 pour essayer d’aider Cole et Cassie sont qu’ils s’en rendent compte. Le fait que ce soit elle qui ait écrit le message sur le mur ne m’étonne même pas 😀

Deacon aussi est présent, Jennifer le croise quand il repart avec l’arme et il sous-entend qu’il a choisi d’être là. Il serait donc toujours du bon côté. Bon ok mais il n’empêche qu’il a tué le père d’Hannah dans l’épisode précédent donc c’est un peu bizarre…

En conclusion : un excellent épisode avec du voyage dans le temps comme je l’aime !

12 Monkeys – S04E06 – Die Glocke

Cole, Cassie, Jones et Jennifer s’infiltrent en plein gala nazi en 1940 en France pour tenter une nouvelle fois de récupérer l’arme vu qu’ils l’ont perdu en 1966. Voyage dans le temps + nazis, c’est un classique pour ce genre de séries mais c’est toujours très prometteur et 12 Monkeys s’en sort avec les félicitations du jury (moi). En plus, j’ai enchainé les épisodes 5 et 6 la même soirée donc j’étais très content après ^^

Deacon vient aussi faire un petit tour dans le coin et très vite lui et Cole se retrouvent attachés sur une chaise à se prendre de grosses mandales dans la gueule par des officiers allemands. C’est l’occasion pour lui de dire à Cole qu’il n’a pas changé de camp vu que Jennifer n’a pas l’air d’avoir passé le message. Cole s’échappe et hésite un peu avant de finalement revenir sur ses pas pour sauver Deacon qui était en train de se faire torturer. Il en profite pour lui demander des comptes et l’explication de Deacon est toute simple, tuer Elliot était la meilleure chose à faire pour éviter qu’Olivia lui mette la main dessus. Et puis, si ils parviennent à effacer toutes les merdes qui les ont conduit ici, les morts importent peu, tout sera réinitialisé. Ok, ça se tient. C’est limite mais ça se tient.

Je crois vous avoir déjà dit que j’aime Jennifer. Je ne pensais pas ça possible mais je l’aime encore plus après cet épisode : elle parle français avec un accent beaucoup trop adorable, elle aide Jones a sortir de son hallucination (des années à être folle, ça donne quelques astuces) mais surtout elle chante du P!nk devant une salle remplie de nazis.

Je l’aime tellement ❤

Avec cet épisode, j’ai d’ailleurs l’impression que la folie de Jennifer s’est propagée à toute la série. Cassie se retrouve en dominatrice nazi et après avoir récupéré la cloche (l’arme qu’ils étaient venus chercher), ils font péter le château avec Hitler dedans. Fuck la causalité et la temporalité. C’est la dernière saison, ils s’en foutent, ils s’amusent. On dirait presque du Legends of Tomorrow et c’est absolument génial XD

12 Monkeys – S04E07 – Daughters

L’introduction met en opposition les vies d’Hannah et d’Emma les filles respectives de Jones et Olivia, celles qui veulent sauver ou détruire le temps. Hannah a donc été envoyé dans le passé, en 2007 où elle doit rester 2 ans avant de choisir de revenir ou non et Emma a rejoint Titan prête à finir sa construction. Ce parallèle entre les deux filles continuera tout l’épisode et c’est simplement génial.

Olivia essaye de s’introduire dans l’esprit de Jones pour trouver l’emplacement de l’arme. Jones est résistante mais elle finira par craquer lorsque Olivia la forcera à la voir tuer sans cesse Hannah. Elle a beau savoir que c’est faux, elle ne peut pas le supporter bien longtemps et elle lui révèle que l’arme est probablement en Angleterre en 1491. Tout ceci fait parti du plan de Jones pour obliger Olivia à fragmenter Titan à cette époque. La machine des héros ne peut pas aller si loin dans le temps sans avoir de repère, maintenant que Jones y est, Adler peut se caler sur son signal pour envoyer les autres. Très courageux de la part de Jones.

Un peu en retrait, Emma assiste à tout ça. Les tortures infligées par sa mère. Ce que Jones est prête à faire, ce qu’elle ressent pour Hannah. Tout le contraire d’Olivia qui voit Emma comme un outil nécessaire à la finalisation de Titan.

En 2009, la mission d’Hannah est enfin révélée. Elle doit rentrer en contact avec Marion, la mère de Cole pour en apprendre le plus possible sur elle et revenir si elle le souhaite. Là, grosse surprise Marion est en fait Emma qui s’est enfuie de Titan oO J’avais tort sur le fait qu’Olivia était la mère de James, c’est sa grand-mère. J’ai hâte de voir sa gueule quand elle l’apprendra et qu’il l’appellera Mamie XD

12 Monkeys – S04E08 – Demons

En 1491, Olivia s’allie à Andrus un primordial qui élimine les autres primordiaux dans l’espoir de faire arrêter les voix dans sa tête. Jennifer est prise pour une sorcière mais elle est sauvée par une autre primordiale, une fille nommée Chorus, celle vu dans l’introduction de la saison. Cassie et Cole ont suivi les conseils de la vieille Jennifer et débarquent à leur tour au XVe siècle. Chorus les emmène tous chez son père, lui aussi primordial pour qu’il les aide à trouver l’arme créé par le groupe des 12 primordiaux (ouais, y’a beaucoup de personnes qui entendent des voix dans le coin). Deacon est déjà sur place, Olivia l’a démasqué.

Tous ensemble, ils se dirigent vers l’emplacement de l’arme. Il s’agit d’une machine à voyager dans le temps assez semblable à celle de Jones. La cloche est déjà présente. Pour activer la machine, il faut faire fusionner les cloches pour créer un paradoxe. Malheureusement, ils sont interrompus par Andrus et Olivia.

Pour faire gagner un peu de temps à Cole, Deacon se débrouille pour énerver Olivia (il a un certain talent pour énerver les gens donc c’est facile, surtout avec elle, Madame le Témoin n’est pas l’incarnation de la patience). Il est donc le premier à être exécuté…

Putain, je suis désolé d’avoir douté de toi, Deacon ! T’étais le meilleur 😥

Le temps gagné par D. est précieux, Adler a pu finir de réparer la veste et l’envoyer à Cole qui peut se téléporter juste avant de perdre la tête à son tour. Il sauve Jones, Cassie et Jennifer. Olivia a la défaite mauvaise. Elle se sert de Titan pour détruire l’arme, de cette manière impossible de retourner à ce moment ou même avant pour l’utiliser ou sauver Deacon…

12 Monkeys – S04E09 – One Minute More

Jennifer taggue toute une pièce des symboles qu’elle a dans la tête. Maintenant, aux autres de décoder tout ce merdier dans l’espoir d’avoir un dernier indice, une dernière date. Ils la trouvent au milieu de plusieurs autres. Les symboles représentent chaque lieu et époque qu’ils ont visité jusque là, sauf une, en 2018, à l’aéroport JFK à New York, deux jours avant le début de l’épidémie. 12 Monkeys revient donc à la base de la série et du film, on est toujours dans l’idée de boucle, de recommencement. J’adore 🙂

En 2009, Hannah révèle à Emma qu’elle sera la mère de Cole. Elle attend également patiemment 2018 pour retrouver Cole et Cassie à l’hôtel et tout leur raconter sur Emma mais aussi sur Titan et sa vraie raison d’être, créer la Forêt Rouge. Ils comprennent que leur mission n’est pas d’empêcher l’épidémie mais de s’assurer qu’elle ait lieu. Si il n’y a pas d’épidémie, Jones n’a pas besoin de relancer le projet de voyage dans le temps, elle n’a pas à finaliser la machine, il n’y aura alors rien pour arrêter Olivia, Titan et la Forêt Rouge. Terriblement brillant comme retournement de situation.

De leur côté, Jones et Jennifer découvrent que tous les symboles ne représentent pas tous leurs voyages mais uniquement ceux de Cole, il s’agit de son histoire et elles comprennent que l’arme des primordiaux n’a jamais eu pour but d’arrêter le Témoin mais d’effacer Cole de la réalité. C’est lui le démon de la comptine, c’est son existence même qui détruit le temps, tout ça car sa mère est aussi une voyageuse. Là, grosse surprise ce n’est pas Emma sa mère mais Hannah oO Au début de l’épisode quand les deux femmes rencontrent le père de James, j’ai pensé à cette possibilité mais ils ont réussi à maintenir le suspense jusqu’au bout. Bien joué. Malheureusement, Cole l’a lui aussi compris trop tard, lorsque Hannah intervient à l’aéroport pour prendre une balle qui lui était destiné…

L’avantage du voyage dans le temps est que malgré la mort d’Hannah, Jones et Cole peuvent retourner avant tout ça pour la prévenir (même si elle ne pourra rien changer) et passer un moment tous les trois, en famille. Magnifique 😥

12 Monkeys – S04E10-11 – The Beginning

2037. Le tout début de l’aventure temporelle. Jones et ses hommes arrivent dans le bâtiment abritant la machine pour relancer le projet Splinter. Surprise, elle y croise un homme qu’on connait déjà mais pas encore elle : Athan, le fils de Cole et Cassie. Il est juste passé lui souhaiter bonne chance et lui dire que si un jour elle a l’occasion de sauver un seul homme, elle doit le faire.

2043. Cole sait maintenant qu’il est le « démon », celui qui détraque le temps par sa simple existence. Je ne sais plus si je l’ai déjà dit mais j’adore cette idée que le remède est aussi la maladie, les scénaristes sont allés au bout du concept même de boucle. Sans surprise, il est prêt à utiliser le code créé par les Primordiaux avec la machine pour s’effacer de la réalité. Avant ça, il doit finir son cycle en devenant le Cole du Futur, celui qu’on a vu apparaitre et disparaitre plusieurs fois avec la veste à voyager dans le temps. Revoir la première apparition de cette version de Cole avec la discussion avec lui-même m’a fait sacrément plaisir, c’était un grand moment de la série.

Pendant qu’il s’occupe de tout ça, Olivia active Titan. Il ne reste plus que 12 heures avant que le temps s’effondre et que la Forêt Rouge avale passé, présent et futur. Normalement, l’équipe des voyageurs devrait avoir tout le temps nécessaire pour finir ce qu’ils ont à faire. Oui mais non. La machine de Jones n’est pas assez puissante pour utiliser le code… La seule solution serait de prendre d’assaut Titan et l’utiliser pour effacer Cole. Pour rappel, ils sont cinq : Cole, Cassie, Jennifer, Jones (dans un sale état) et Adler. Bref, c’est pas gagné.

Puisqu’ils ont besoin d’aide, ils vont récupérer Ramse juste avant que Cole le tue. Vous voyez je n’avais pas totalement tort en pensant qu’il était vivant dans ma review du S4E02, j’étais juste très en avance sur la saison XD

Les revoir ensemble, c’est tellement parfait !

Une des plus belles amitiés sur monde des séries, je vous dis !

Cole et Ramse vont récupérer la voiture du père du premier… Mouais. Y’a zéro chance qu’elle soit encore là 30 ans après surtout quand on voit l’état du reste du monde mais bon, on va faire comme si de rien n’était :p Cela permet à Cole de retrouver la bague de fiançailles que son père voulait offrir à sa mère. Il emmène Cassie à la plage pour lui donner et lui faire une jolie déclaration. Très beau et très triste à la fois. Si on m’avait dit, il y a 4 ans que 12 Monkeys réussirait à m’émouvoir, je ne l’aurais pas cru.

Maintenant qu’ils sont au complet, qu’ils ont réglé tous les détails, il ne reste plus qu’à attirer Titan à eux et pour ça, rien de mieux que Jennifer et Jones pour réussir à énerver Olivia et lui faire croire qu’elle maitrise la situation. C’est con car si elle ne se laissait pas diriger par ses émotions, elle aurait laissé passer cette petite provocation et aurait continué tranquillement à détruire le temps. Si proche de son objectif final, c’est vraiment couillon.

On est à la moitié de ce double épisode final et là tout ce qui suit tient de la perfection absolue. Non, je n’exagère pas. 12 Monkeys se paye le luxe de nous offrir la meilleur final possible. Il n’y a rien à redire. Ils n’oublient rien que ce soit au niveau de l’histoire ou du fan service, tout est là.

Titan se fragmente à la même époque que notre équipe. Cole et Ramse se lancent à l’assaut de la ville au volant de la voiture, en ayant bien pris soin de choisir avant quelle chanson, ils allaient mettre et leur choix est aussi improbable que parfait (oui je vais souvent utiliser ce mot à partir de maintenant) : Time of My Life du film Dirty Dancing ! Ils déboulent dans la ville comme des dingues, musique à fond. Zéro discrétion mais quelle classe ! Maintenant qu’ils sont à l’intérieur, Jones peut se caler sur leur position pour fragmenter leur bâtiment dans Titan pour l’empêcher de repartir et pour résister, ils sont tout de même allés chercher les Daughters. Faut bien un peu de chair à canon :p

Olivia enclenche la séquence finale. Il ne reste 15 minutes !

La vieille Jennifer débarque juste à temps pour sauver la peau de Jones et notre Jennifer sous son impulsion balance du Don’t you, forget about me dans les enceintes de Titan car nouvelle surprise : Deacon is back bitches !!! On est en 2043, au début de l’aventure 12 Monkeys lorsque Deacon et ses West 7 sont bien vivants. Old Jen lui a raconté toute l’histoire et a pu le convaincre de venir leur filer un coup de main. Est-ce que je vous ai déjà dit que j’aime cette série? Dans le doute, sachez que j’aime cette série ^^

Pendant ce temps, Cassie s’occupe de récupérer la salle de commande de Titan et défonce la gueule d’Olivia bien comme il faut. Le Témoin n’a pas vu venir sa fin et la voilà cramée par le flux temporel d’une des tours de sa ville (j’écris ça comme si ça avait du sens mais je n’ai aucune idée du nom de tout ce merdier). Tout ça ne sert à rien car une fois en face de la console de commandes, Cassie refuse d’arrêter la séquence finale. Difficile de lui en vouloir, tout éteindre revient à devoir dire adieu à James… Pour la convaincre, il lui sort un très joli discours sur l’importance du temps et de l’amour. Vivre sans cesse le même moment ne rimerait à rien et rendrait leur histoire vide de sens ❤

Nouvelle petite surprise, Olivia n’a pas cramé, la parti haute de son corps a été fragmentée jusqu’en 884 où elle meurt et l’on découvre qu’elle est le squelette servant de base pour créer le virus qui tuera 7 milliards de personnes. Mauvaise jusqu’au bout. C’est génial. L’origine de ce squelette n’était pas une question que je me posais mais j’adore la réponse.

Maintenant que Titan est à eux, il faut tout remettre en place pour conserver toute la causalité c’est-à-dire que Cassie, Jennifer et Ramse doivent retourner à leur époque. Les adieux aux personnages sont déchirants 😥

Comme le « jeune » Deacon vient de découvrir toute l’histoire avant d’officiellement y participer la vieille Jennifer va se charger de tout lui expliquer dans le moindre détail pour qu’il fasse tout comme il est supposé le faire. Cela signifie qu’il va devoir vivre et faire beaucoup de choses dont certaines pas très jolies sans rien changer et sans prévenir personne. Savoir ça renforce l’affection que j’ai pour ce personnage. C’est assez tragique comme destin d’ailleurs. Vivre plusieurs années en suivant un scénario sans pouvoir rien changer et en sachant comment on va mourir…

Il ne reste que Jones et Cole. Ils ont le temps de se remercier mutuellement pour tout ce qu’ils ont fait l’un pour l’autre avant qu’elle ne meurt paisiblement 😥

Elle avait tout préparé, Cole n’a plus qu’à monter dans la machine et s’effacer lui-même…

Tout est réinitialisé. Le virus n’a pas été créé, pas plus que le voyage dans le temps. Pourtant, la Cassie de 2013 a quelques souvenirs de cette autre vie, cette autre timeline. On découvre la vie des différents personnages, celle de cette nouvelle timeline, sans virus, sans catastrophe. Puis une dernière surprise (prévisible), Cole se réveille sur une plage en 2013 avec Jennifer pour l’accueillir. Jones a suivi la conseil d’Athan et elle a modifié légèrement le code des Primordiaux pour effacer Cole de toute la chronologie afin qu’il soit envoyé quelque part là où il ne causerait aucun dégât sur le temps qui semble accepter ce petit contournement des règles, d’après Jennifer c’est simplement car le Temps sait qu’il doit beaucoup à Cole. Avec cette fin, le Temps devient presque un être conscient et encore une fois, j’adore, ouais je me répète mais 12 Monkeys a su si bien jouer avec tous les concepts du voyage dans le temps que je ne peux qu’être en admiration.

Cole peut retrouver Cassie et avoir son happy ending. Parfait !

Je l’ai dit plusieurs fois sur Twitter, cette saison 4 était fabuleuse de la fin au début et je peux facilement mettre ce series finale dans la liste des meilleurs series finale que j’ai pu voir.

Note : 9/10

Publicités

Une réflexion sur “Épisode par épisode : 12 Monkeys (saison 4)

  1. Bravo, excellente critique !

    4×10,11
    SPOILER
    Voila, vu les 2 dernier épisode de la Saison 4 (et fin de série), et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était une GRANDE réussite. Elle arrive a concilier le tout début de la série, avec ce qui se passe maintenant avec une grande aisance, beaucoup de nostalgie dans cette épisode.

    Mais c’est pour mieux avancer dans le futur, tout comme les perssonage, ou chacun a un rôle a jouer. Au delà d’un final super efficace, et bien foutue, nous avons surtout un final qui nous laisse beaucoup d’émotion.

    Je ne parlerait pas de la fin ici (que j’ai adoré), mais beaucoup de scène sont vraiment poignante, comme avec Cole et Ramse, ou encore Cass/Cole, quand celle ci ne veut plus arrêter la machine (pour un bonheur certes éphémère, mais qui durera toujours).

    J’ai adoré la scène de la voiture aussi, avec Cole/Ramse qui fonce sur Titan, et qui veulent une musique « forte », pour les accompagner ^^. Ou plus tard Jennifer qui dédicace sa musique.

    Peux de série sont capable de « clore », leur série avec autant de réussite. Beaucoup ce sont casser les dent, que ca soit des série culte ou non. C’est jamais facile d’offrir un beau final qui satisfera TOUT les fans. Surtout quand la série est a l’antenne depuis quelque années. Le plus souvent ils se perdent au niveau de l’intrigue, des enjeux ou des personnages.

    Ici la série a su éviter tout cela, pour nous offrir un final spectaculaire, mais surtout émotionnellement forte, avec une fin « logique » et avec même quelque surprise.

    Une série qui n’a pas le même buzz (ou la popularité), que d’autres, mais qui aura su déjouer toutes les mauvaise langues, en livrant un superbe remake du film culte, pour nous faire une des meilleurs série de SF de la télévision. Surtout que le domaine du voyage dans le temps est un vrais casse tête, et beaucoup ce sont casser la gueule (films ou séries).

    Bref un final qui ma LARGEMENT satisfait, un au revoir digne, pour tout les personnages, pour l’univers de la séries, mais aussi pour le casting vraiment excellent, au cours de la série !

    Merci a Terry Matalas, Natalie Chaidez, et a toute l’équipe derrière. Et bien sur au casting, du génial Aaron Stanford, par la superbe Emily Hampshire, ou encore Amanda Schull, Barbara Sukowa, Todd Stashwick, Kirk Acevedo, Alisen Down !

    5/5 pour le final, et la série dans sa globalité 4,5/5

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s