Mes épisodes #54 : Le rythme s’accélère

La semaine précédente était une reprise tout en douceur avec un seul épisode commenté, là j’ai passé la seconde. Alors je n’ai toujours pas testé les nouveautés de la saison mais j’ai vu deux de mes épisodes hebdos, j’ai rattrapé toute une saison et j’ai fini le week-end en commençant bien comme il faut un anime. De lundi à jeudi, j’ai également fini mon rewatch des Livres V et VI de Kaamelott (et j’ai déjà dit 2-3 trucs dessus sur Twitter). Bref, c’était une bonne semaine !

— Mes séries hebdos —

Lethal Weapon – S03E02 – Need to Know

La semaine dernière je concluais mon avis sur le season premiere par « Riggs est mort mais n’enterrons pas tout de suite Lethal Weapon ». Je m’étais peut-être un peu avancé. En effet, Damon Wayans (Murtaugh) a annoncé mercredi dernier qu’à la fin de cette saison 3, il ne renouvellera pas son contrat, il est trop vieux pour ces conneries (c’est lui qui le dit) et il ne se sent pas de tenir le rythme que nécessite une série comme celle-ci. C’est honnête de sa part de le reconnaître et de l’annoncer si tôt. Maintenant se pose la question de l’avenir de la série. J’ai beau être de nature optimiste, je vois mal la série continuer sans ses deux personnages principaux et il y a de grandes chances que tout se termine en décembre après le 13ème épisode de cette saison. Je vous cache pas que ça me rend un peu triste…

Avant de lâcher ma larme parce que la série est annulée (ce qui n’est pas encore le cas), revenons sur l’épisode de la semaine. Le nouveau duo Cole/Murtaugh a quelques difficultés à communiquer, la faute à Cole trop habitué à la jouer solo. Difficile de ne pas penser au début de la série… même aux deux saisons précédentes, Riggs n’était pas toujours très coopératif avec son partenaire. D’un coté c’est très bien pour garder le même rythme mais il ne faudrait pas que ce soit trop un copié-collé. J’espère que ça évoluera un peu, Cole ne doit pas être un sous-Riggs.

La petite scène entre Cole et Cahill étant amusante et même si elle dit ne pas vouloir s’occuper de lui, j’aimerais bien qu’ils soient amenés à se croiser de temps en temps et pourquoi pas qu’ils finissent ensemble. Bah ouais l’ex-femme de Cole est en couple et elle a l’air très heureuse.

Criminal Minds – S14E01 – 300

En plus d’être un season premiere, cet épisode est également le 300ème de la série. 300 c’est pas rien. Je crois avoir déjà fait le calcul ici et/ou sur Twitter mais avec 40 minutes en moyenne par épisode, ça représente 12000 minutes, soit 200 heures soit un peu plus de 8 jours de ma vie passés avec les agents du BAU, c’est fou oO

Pour l’occasion, l’épisode commence doucement avec plus ou moins les premières apparitions de chaque personnage dans la série, c’est assez amusant surtout pour vrais anciens Garcia, JJ, Reid et Prentiss ^^

Ensuite on reprend où nous avait laissé à la fin de la saison 13 avec son histoire de secte de tueurs. Merva (l’excellent Michael Hogan), le chef de la secte s’échappe de l’immeuble du FBI avec l’aide de l’agent Meadows en enlevant Garcia et Reid. Si l’épisode s’appelle 300 ce n’est pas seulement en rapport avec le nombre d’épisodes, c’est également le nombre de sacrifices que veut faire cette secte. Ils en sont à 299 et Reid doit être le dernier. Entre les petits flashbacks, les petites scènes d’émotion (JJ qui craque a brisé mon petit coeur) et le fait que ce soit l’anniversaire de la série, j’ai bien cru que ça pouvait vraiment être le dernier épisode de Reid. C’est assez rare pour une série comme Criminal Minds de réussir à m’embarquer totalement dans le suspense qu’elle essaye de placer dans ses épisodes, faut dire que c’est difficile d’être surpris, on sait presque toujours à l’avance si un acteur ou une actrice va partir et là j’ai bien cru à une mauvaise surprise XD

Petit bonus, les scénaristes se sont amusés à lier cette secte à une autre affaire de secte datant de 10 ans où Luke Perry y jouait le gourou. C’était une bonne idée de nous rappeler cet excellent épisode de la saison 4.

— Rattrapage —

Cet été, j’ai totalement abandonné l’idée de me remettre à jour ou de rester à jour. A un tel point que j’ai même zappé la nouvelle saison de Killjoys. Pourtant, je l’aime cette série. Depuis le tout début. Là, j’avais juste pas envie mais ce n’est pas plus mal puisque ce week-end, j’ai pu me binge-watcher les 10 épisodes de cette saison 4. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir tout vu d’un coup mais j’ai trouvé cette saison particulièrement bonne. Meilleure que la 3.

Comme j’ai dévoré la saison en deux jours, je ne vais pas vous balancer mon avis sur chaque épisode. En plus, j’ai pris très peu de notes :p Je vais plutôt la jouer bons points, mauvais points. Alors forcément, si vous avez pas vu la saison, vous allez rien comprendre et méchamment vous spoiler, vous êtes prévenus.

Points positifs :

  • Après avoir vu leur rencontre en saison 3, là le premier épisode va plus loin en nous montrant comment Dutch et Johnny sont devenus des Killjoys. Moi qui aime tout ce qui est prequel j’étais ravi. Et c’est marrant de voir qu’au début, ce n’était pas le grand amour entre John et Lucy.
  • Bad Johnny !
  • L’équipe des nouveaux Killjoys Zeph, Pip, Pree fait des merveilles. Sans aller jusqu’à vouloir un spin-off avec ces trois-là, je n’aurais pas été contre l’idée de les voir faire ensemble une mission classique de Killjoys sans toute l’histoire de Green, juste une mission, ça aurait pu être drôle XD
  • Delle Seyah est géniale dans cette saison. Ce genre d’évolution est toujours agréable dans une série et là avec sa grossesse et le fait qu’elle soit obligé de côtoyer les Jaqobis ça fonctionne très bien.
  • D’Av aussi est très bon dans son rôle de père.
  • Tata Dutch déchire !
  • On en apprend toujours un peu plus sur Aneela, Khyen, leur passé et l’origine du Green.
  • La relation Zeph/Pip est à la fois drôle et touchante (cela même avant l’épisode 9).
  • Weej, le gars sûr de Turin XD
  • La réunion de famille de l’épisode 8 était pas mal. Depuis le temps qu’on entendait parler de leur salaud de père, c’est cool d’enfin le voir.
  • Très bon final et excellent cliffhanger. J’ai hâte de voir la prochaine (et dernière) saison.
  • L’accent de Hannah John-Kamen ❤ ❤ ❤

Points négatifs :

  • Même si j’apprécie le personnage de Jaq, ça m’emmerde toujours autant de voir dans une série de science-fiction un hybride entre deux races grandir si vite et devenir adulte (ou ici ado) en l’espace de quelques jours. Bien sûr, je sais que c’est nécessaire pour faire avancer l’intrigue et que ce serait terriblement chiant si les héros devaient se balader avec un bébé mais j’ai vu ce genre de plot tellement souvent que maintenant ça m’agace à chaque fois et j’ai besoin de le dire.
  • La relation amoureuse entre Dutch et D’Av me semble toujours aussi peu crédible.

— Un peu d’animation —

Après avoir fini la saison 4 de Killjoys, il me fallait quelque chose pour finir mon week-end et je me suis donc tourné vers Fairy Tail. Pourquoi cet anime plutôt qu’un autre? C’est simple, je ne voulais pas découvrir une nouvelle série, je voulais le confort d’un univers familier et c’est le cas de Fairy Tail. A l’époque où je lisais encore des mangas, je l’avais très largement testé. Il me semble avoir lu les 10 ou 12 premiers tomes avant d’abandonner. Ce n’était pas mauvais mais pas suffisamment bon pour me donner envie de continuer encore pendant des dizaines et des dizaines de tomes. Le manga s’est d’ailleurs fini cette année en France au bout de 63 tomes et 10 ans de publication…

C’est trop long pour moi mais comme pour Naruto, j’apprécie assez l’univers et les personnages pour avoir envie d’en voir plus et pourquoi aller jusqu’à la fin de l’histoire. L’anime est donc parfait pour ça. La 8ème saison qui sera la dernière vient juste de commencer et les 6 premières saisons sont sur Netflix. Vraiment parfait. L’anime dépassera sûrement les 300 épisodes donc on verra si j’irai jusqu’au bout car cette fois hors de question de me forcer juste pour le principe comme pour Bleach. Merci bien, j’ai assez souffert.

L’avantage avec Fairy Tail est que c’est un shonen très classique qui ne nécessite pas une grande implication de ma part. Pour tout vous dire, j’ai même directement lancé les épisodes en VF ce que je ne fais jamais d’habitude pour un anime que je ne connais pas. C’est dire si je m’en fous pour l’instant :p Dimanche, j’ai regardé 11 épisodes et il n’y a pas grand chose à dire, on est dans la phase de présentation du monde, ses règles et ses personnages. En plus de ça, je me rappelle encore vaguement de ces premiers arcs donc c’est sympa sans plus. L’inédit devrait commencer pour moi vers la fin de la saison 1 (48 épisodes). Il me semble d’ailleurs que c’est à peu près par là que l’histoire décolle avec de gros arcs et de grosses bastons (c’est-à-dire ce que je recherche dans un shonen). Je verrai à ce moment-là si l’intrigue me chauffe assez pour me donner envie d’aller plus loin.

— La semaine prochaine —

Avec Fairy Tail, je risque de ne pas regarder énormément de séries mais comme je vous le disais la dernière fois, mon planning est bien faiblard donc ce n’est pas vraiment un problème. Cela ne m’empêchera pas de continuer Criminal Minds, Lethal Weapon et de me faire les season premieres de Doctor Who et Supernatural. Les nouveautés attendront sans doute encore un peu ^^

Rendez-vous lundi prochain !

Publicités

7 réflexions sur “Mes épisodes #54 : Le rythme s’accélère

  1. J’ai faillit en faire un dimanche et puis non j’ai eu la flemme 😛
    J’avais commencé Fairy Tale en manga mais en fait j’ai arrêté au tome 8, ça m’a un peu lassé, je trouvais que le fil conducteur n’était pas assez fort. Pour Naruto je les ai lus mais je me suis arrêtée vers le tome 50 (pendant shippuden) j’aimais beaucoup plus le premier arc, il faudrait que je les finisse un jour,…

    Aimé par 1 personne

    • J’avais lu toute la première partie de Naruto avant Shippuden (tome 27 je crois) et je la trouve aussi plus intéressante, y’a une vraie évolution de Sasuke jusqu’à son combat contre Naruto juste avant qu’il quitte le village, c’était épique. Shippuden passe bien en anime (il y a aussi de bons moments) même si sur la fin ils réutilisent trop souvent les mêmes images pour nous remontrer sans cesse les mêmes flashbacks, c’est lourd quand on binge-watch.

      Aimé par 1 personne

      • Faut aussi que je me remette à One Piece, y’a 2 ans je m’étais fait environ 500 épisodes, c’est clairement d’un autre niveau en terme d’histoires, de bastons et d’epicness. Mais bon, j’avoue que là l’idée de me lancer dans 400-450 épisodes pour être juste à jour sans avoir encore de fin ça me motive pas trop XD

        Aimé par 1 personne

      • Oui je comprends! J’ai seulement vu quelques épisodes mais j’ai du mal avec les animes, ça « braille » trop je trouve haha! Mais du coup j’avais lu les deux premiers tomes et j’avais beaucoup aimé, j’en ai plein chez moi donc je me lancerait sûrement, mais c’est clair qu’il y en a aussi beaucoup à rattraper!

        Aimé par 1 personne

      • Oui ça braille pas mal dans ce type d’animes, ça me gêne pas, j’y suis habitué ^^
        Je ne lis plus de mangas alors je me rattrape un peu par les animes et j’aime bien finir ce que j’avais commencé comme ça. Je l’ai fait avec Bleach, Fullmetal Alchemist, Naruto et c’est pareil pour Fairy Tail et One Piece. Dommage qu’il y ait pas de bonne adaptation pour Berserk, avec ça j’aurais la suite/fin de tous mes mangas à rallonge XD

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s