Mes épisodes de Janvier 2019

Nouveau rendez-vous sur le blog !

Dans le bilan publié en début d’année, j’expliquais que ma façon de voir des séries avait changé, je privilégie davantage les saisons complètes aux épisodes hebdomadaires et c’est pour ça que j’ai arrêté les articles Mes épisodes de la semaine.

Si c’est pour parler d’une seule série, autant lui consacrer un vrai article.

Cependant, comme je l’ai très souvent dit, j’adorais ces articles. Ils me permettaient d’écrire sur toutes mes séries, y compris celles qui ne m’inspirent pas de longues critiques, de parler de mes rewatchs, de mes animes, de faire le point sur mon Challenge et aussi de divaguer un peu. Bref, c’était très sympa à écrire et ça me manque. D’où la création de cette nouvelle catégorie, au nom très original, Mes épisodes du mois !

Ces articles contiendront à peu près tout ce que j’ai cité au dessus. Le seule différence est que je ne donnerai pas mon avis sur chaque épisode, j’en regarde en moyenne 150 par mois donc ce serait horrible à écrire et à lire. Ce sera plutôt des avis plus ou moins concis sur des saisons complètes ou sur plusieurs épisodes. J’en profiterai aussi pour repartager les critiques écrites durant le mois.

Dernières petites choses avant d’enfin passer aux séries de janvier. Comme pour la version hebdomadaire, le format de ces articles risque fort de changer d’un mois à l’autre selon mes envies et ma motivation, vous êtes habitué maintenant, j’aime bien expérimenter. Enfin, l’idée de cet article est très inspirée de ce que je peux lire sur d’autres blogs, notamment ceux de Yoda Bor et Jujume80, donc petite dédicace à elles ^^

— La fin d’un rewatch —

J’ai commencé 2019 comme j’ai fini 2018, avec les profileurs de Criminal Minds. Il ne m’a pas fallu plus de deux semaines pour revoir les saisons 12 et 13 (plus le s14e01 pour finir l’intrigue en cours), et ainsi terminer ce long rewatch débuté en novembre. 300 épisodes en 2 mois et demi. Pas mal, non?

Le hasard a fait que j’ai terminé mon rewatch le jour où était annoncé que la saison 15 sera la dernière. Je suis un peu triste de savoir qu’elle va se finir et en même temps, je suis content qu’on ait une vraie conclusion. Il faut bien reconnaître aussi que la qualité générale des saisons a baissé depuis plusieurs années. C’est encore plus flagrant en les enchainant comme je l’ai fait. En tout cas, j’ai adoré me replonger dans cette série et en particulier dans ses premières saisons (Gideon forever) avant les nombreux départs et l’arrivée des petits nouveaux censés combler le vide laissé par certains membres. Elle sera toujours pour moi l’une des meilleures séries policières.

— Mes découvertes de Janvier —

Devilman Crybaby – Sans spoilers

La critique de mon coup de cœur de janvier est en ligne depuis la semaine dernière ^^

Note : 9/10

Over the Garden Wall – Sans spoilers

J’ai vu cette mini-série d’animation (10 épisodes de 10-12 minutes) il y a trois semaines environ et cela fait autant de temps que j’essaye d’écrire une critique. En fait, je n’ai pas grand chose à dire dessus. Ce conte musical est visuellement superbe, certains décors sont incroyables et l’ambiance est assez particulière, l’histoire de ces deux frères perdus dans la Forêt de l’Étrange (le titre français) oscille constamment entre beauté, naïveté, mélancolie et angoisse. Ce n’est pas désagréable à suivre, c’est très bien réalisé, je n’ai aucun reproche à faire à la série mais je n’ai pas du tout été sensible à ce qu’on m’a raconté. Tout ce que j’en retiens ce sont les musiques et les chansons. C’est déjà pas mal.

Note : 6/10

Deception (Cameron Black: L’Illusionniste) – saison 1 – Contient des spoilers

J’avais volontairement zappé cette série l’année dernière car je ne me sentais pas de voir une copie de The Mentalist, une série que j’adore. Mais bon après en avoir fini avec Criminal Minds, il me fallait une autre série policière et Deception avait pour elle de ne faire que 13 épisodes (la série a été annulée donc il n’y en aura pas plus), je me suis donc lancé.

Le point de départ est déjà pas très crédible. Cameron Black, le plus grand illusionniste au monde se retrouve à faire équipe avec le FBI pour les aider à résoudre certaines enquêtes en utilisant ses compétences (illusion, manipulation, etc.) en échange de quoi ils l’aideront à faire innocenter son frère jumeau condamné pour un crime qu’il n’a bien évidemment pas commis. Petit détail qui a son importance, avant qu’il se fasse arrêter, quasiment personne ne connaissait l’existence de ce frère, c’est ce qui leur permettait de faire des tours de magie hallucinants. Vous voyez, pas très crédible tout ça mais bon pourquoi pas.

Je vous parlais de The Mentalist et il est évident que les producteurs et scénaristes ont essayé de refaire plus ou moins la même chose. Cameron Black est un sous Patrick Jane. Ça se voit et c’est gênant en parti car Jack Cutmore-Scott (Cameron Black) n’a pas le charisme de Simon Baker. Il ne dégage rien. Pour jouer quelqu’un supposé faire constamment le spectacle, c’est très emmerdant et ça limite déjà beaucoup l’intérêt qu’on peut avoir pour la série. A partir de là, il devient compliqué de se passionner pour l’intrigue du jumeau avec le coup monté qui se révèle vite être un énorme complot où tout est plus ou moins lié. C’est dommage car même si ce n’est pas très original, c’est le seul truc plutôt bien foutu dans tout ce merdier et avec un peu de temps, ça aurait pu donner quelque chose surtout vu le cliffhanger sur lequel se finit la saison.

Du côté du casting, j’ai retrouvé avec plaisir quelques têtes connues, Amaury Nolasco (Sucre dans Prison Break), Lenora Crichlow (Annie dans Being Human UK) ou encore Vinnie Jones mais leurs rôles, comme tous les autres d’ailleurs, sont loin d’être assez développés pour que cela suffisse à donner une plus-value à la série. De toute façon, c’est pas comme si les personnages étaient incroyables non plus. On est plutôt sur une succession de stéréotypes et de personnalités vus mille fois à la télé.

Bref, ça sera vite oublié…

Note : 4/10

— Mes rattrapages de Janvier —

Luther – saison 5 – Contient des spoilers

Je ne me souviens plus vraiment des événements de la saison 4 mais il me semble qu’elle n’était pas terrible. Bon, c’est pas ça qui allait m’empêcher de regarder la suite de Luther. Une nouvelle saison avec Idris Elba ça ne se refuse pas et encore moins quand Ruth Wilson reprend son rôle d’Alice Morgan après son départ en saison 3. La retrouver est un vrai plaisir. Si les premières saisons étaient si marquantes c’est surtout grâce à elle et à sa relation malsaine avec Luther. Ici, fini les sous-entendus et les promesses, on apprend avec des flashbacks qu’avant sa disparition, ils ont essayé de se la jouer petit couple loin de leurs vies d’avant mais que cela n’a pas fonctionné essentiellement à cause du complexe du héros de John qui s’en voulait de ne plus être flic. Du coup, leurs retrouvailles sont un peu froides mais c’est toujours aussi bon de les voir interagir ensemble et de voir Luther essayer d’aider Alice à se sortir d’une situation très délicate.

Idris Elba et Ruth Wilson sont vraiment bons mais ce n’est pas une surprise.

En parallèle de ça, il y a un tueur en série à attraper. Toute l’intrigue autour de lui est pas trop mal même si certaines choses paraissaient très évidentes comme le fait que la police n’ait pas eu le bon meurtrier dans le premier épisode, les réactions de la psy étaient trop bizarres pour que cela ne cache pas quelque chose. Ça ne gâche pas l’histoire ou la qualité d’écriture de ce couple tueur/psy mais la série ménageait mieux son suspense avant.

On a quand même notre lot de surprises pendant la saison avec la mort de Benny, celle d’Halliday la nouvelle équipière de Luther et bien sûr le final ! Il m’a surpris car je ne pensais pas qu’ils iraient dans cette direction même si c’est tout à fait logique que la relation Alice/John se termine comme ça et c’est bien que Neil Cross, le créateur de la série, ait « osé » aller jusqu’au bout. Maintenant, lui et Elba ont évoqué une possible suite sous forme d’un film au cinéma. J’espère bien évidemment que ça se fasse mais si ce n’est pas le cas, je me contenterai avec plaisir de cette conclusion.

Note : 7/10

Sense8 – Amor Vincit Omnia – Sans spoilers

Ma tentative de critique de l’épisode final est déjà disponible.

Note : 8/10

— Mon Challenge en Janvier —

Cette année, je vais écrire autant d’articles que possible sur les séries de mon Challenge et j’ai déjà posté hier ma critique sans spoilers de la première : Legend of the Seeker.

Voilà pour ce premier Mes épisodes du mois, peut-être un peu trop long mais relativement exhaustif (j’ai mis de côté les épisodes des quelques séries que je suis encore de manière hebdo, je les évoquerai certainement quand les saisons se finiront).

Dites-moi ce que vous pensez de ce nouveau format et à demain pour un TFSA ^^

Une réflexion au sujet de « Mes épisodes de Janvier 2019 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s