L.A.’s Finest – Saison 1

Dans cette série spin-off de Bad Boys, renommée Los Angeles Bad Girls en France, ce qui pour le coup est un bien meilleur titre, Gabrielle Union reprend le rôle de Syd Burnett, sœur de Marcus, qu’elle tenait déjà au cinéma en 2003 dans le deuxième film.

Syd a quitté la DEA et bosse maintenant pour la police de Los Angeles où elle fait équipe avec Nancy McKenna (Jessica Alba) et recherche celui qui l’a torturé et laissé pour morte il y a plusieurs années.

Comme souvent dans une série adaptée de films, cette première saison se cherche encore un peu entre les clins d’oeil plus ou moins appuyés et la tentative de proposer une intrigue originale. L.A’s Finest en fait sans doute trop niveau références. Entre les scènes hommages aux deux premiers films, le retour d’un autre personnage très secondaire, le duo de flics rigolos rivaux/amis avec Syd et Nancy, etc. C’est parfois amusant, souvent chiant.

Mais l’intrigue est LE gros problème de la série, une énième histoire de vengeance qui se veut bien trop compliquée pour pas grand chose et vraiment pas intéressante. J’ai décroché plus d’une fois. Pour tout dire, j’ai vu la saison il y a un mois et j’en ai déjà oublié la moitié… Ok, j’ai une mémoire de merde mais quand même. J’aurais préféré un cop show plus classique avec une enquête par épisode, ça aurait suffit pour faire connaissance avec les personnages et apprendre à les aimer. Il aurait toujours été temps de faire une grosse intrigue avec tout un tas de ramifications dans les saisons suivantes.

C’est dommage car outre le fait que j’adore les deux premiers Bad Boys (pas le troisième que j’ai vu dans la foulée de la série… sale temps pour ma nostalgie), le duo formé par Gabrielle Union et Jessica Alba fonctionne très bien, on retrouve un peu la même vibe qu’entre Will Smith et Martin Lawrence, c’est un vrai plaisir de retrouver Jessica Alba dans l’un des rôles principaux d’une série presque 20 ans après Dark Angel, tout comme c’est cool de voir Ernie Hudson (Ghostbusters, Oz) en tant que père de Syd et Marcus et sur le papier, la série avait tout pour faire une bonne remplaçante à Lethal Weapon dans le style flics badass qui explosent tout en se balançant des vannes.

La saison 2 devait commencer le 8 juin sur Spectrum mais avec ce qui se passe dernièrement aux USA avec les violences policières et le racisme, ils ont préféré la repousser à plus tard estimant, à raison selon moi, que ce n’est pas le moment de glorifier les flics ou de les montrer faire ce qu’ils veulent au nom de la « justice » comme c’est très souvent le cas dans les séries policières.

La série fera sûrement son retour en fin d’année ce qui me laisse le temps de totalement oublier cette saison 1 et de relativiser sa nullité pour justifier le fait que je la regarderai alors que la vraie raison est simple, j’aime les cop show. Même ceux qui sont pas terribles :/

Note : 4/10

Une réflexion au sujet de « L.A.’s Finest – Saison 1 »

  1. Dommage, j’aurais bien aimé retrouver Jessica Alba dans une série. J’aimais tellement Dark Angel, son personnage lui allait si bien !
    Par contre, je n’en peux plus des série policière, il y en a beaucoup trop à mon goût et elles n’apportent rien de nouveau à chaque fois.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s