Love, Death & Robots – Volume 3

Un soir de juillet, j’ai enfin pris le temps de regarder toute cette troisième saison de Love, Death & Robots pourtant sortie en mai. En temps Internet et séries Netflix, c’était donc il y a une éternité mais ce n’est pas une raison pour ne pas vous dire quelques mots sur ces neufs épisodes, il ne faudrait pas laisser mes avis sur la saison 1 et la saison 2 seuls.

Attention, je spoile un peu mais est-ce bien grave pour cette série ?


Three Robots: Exit Strategies : Three Robots était l’un de mes épisodes préférés de la première saison et je disais à l’époque (2019, c’était un autre monde) que j’aurais été très content d’avoir toute une saison avec juste ces trois robots en train de discuter donc forcément j’étais ravi de les retrouver même si il faut bien reconnaitre que cet épisode est un peu moins bon que le premier.

Bad Travelling : 20 minutes… C’est bien trop long à mon goût pour un épisode de Love, Death & Robots. L’histoire était bien mais pas incroyable non plus, quant à l’animation c’est propre, rien à redire mais ce n’est pas le genre qui me fait kiffer, trop réaliste. Bref, je me suis un peu ennuyé.

The Very Pulse of the Machine : Une traversée d’une lune de Jupiter à pied et pleine d’hallucinations. C’est très beau, ça m’a un peu fait penser à l’épisode de la saison 1 Fish Night qui se déroule dans un désert avec des poissons flottants dans le ciel étoilé. J’ai beaucoup aimé.

Night of the Mini Dead : C’est très con donc oui, j’ai adoré cette vision de l’invasion zombie. Ça ne dure que 6 minutes, la durée parfaite vu le concept. C’est génial et original niveau animation ❤

Kill Team Kill : Des GI américains VS un ours (?) modifié génétiquement et mécaniquement. C’est de la pure série B gore comme j’aime et l’anim est cool.

Swarm : L’univers créé avec toutes ses entités extraterrestres vivants ensemble comme des insectes est fascinant, l’animation de déplacement des humains dans l’essaim est cool entre nage et vol puis ça vire sans grande surprise à l’horreur. Génial.

Mason’s Rats : Des rats armés VS le fermier et le dératiseur qu’il appelle avec toute la technologie et les robots qu’il leur balance pour les exterminer. C’était suffisamment délirant, absurde et gore pour me plaire.

In Vaulted Halls Entombed : Dès que l’animation et l’histoire sont trop sérieuses, je m’ennuie un peu car ce n’est pas ce que je recherche devant cette série. Je reconnais que c’est bien fait, bien écrit etc. mais ça m’amuse pas, je veux du truc un minimum délirant ou original dans le fond ou la forme lorsque je regarde cette anthologie. Voilà, bon après il y a des exceptions comme In Vaulted Halls Entombed ^^

Jibaro : Pas de dialogues donc beaucoup de soin apporté aux effets sonores. Visuellement, c’est ouf au niveau des décors, des détails des armures, des vêtements, etc. L’histoire est terrifiante et triste mais quelle claque. Jibaro est avec Night of the Mini Dead l’un des deux épisodes marquants de cette saison.


Ce volume 3 était bien plus intéressant que le précédent, se rapprochant très près du niveau général du premier. Mon seul regret est qu’encore une fois la saison est bien trop courte, fallait pas nous offrir 18 épisodes dans la saison 1. J’aime toujours le concept et je serai au rendez-vous pour une quatrième saison car tant qu’on continuera d’avoir au moins un ou deux excellents épisodes par saison, ça vaudra le coup.

Note : 3.5 sur 5.

Une réponse à « Love, Death & Robots – Volume 3 »

  1. Ah, nous ça a été le contraire avec mon conjoint, on a été déçu de cette saison, même si on attend quand même la prochaine avec impatience…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :