Critique : The Good Place (saison 2)

J’avais adoré la première saison et comme la plupart de mes séries maintenant, j’avais choisi d’attendre que tous les épisodes soient disponibles pour pouvoir tous les voir en une semaine. J’ai mis un peu de temps avant de finalement m’y mettre mais voilà qui est fait, en seulement deux grosses soirées 🙂

Lire la suite »

Publicités

Critique : Slasher (saison 2)

Ce week-end était placé sous le signe de l’horreur. Entre vendredi et samedi, je me suis fait 4 films de genre entre ambiance malsaine et grosses giclées de sang (je vous en parlerais sans doute sur mon second blog, histoire de le relancer…), ce qui m’a rappelé que j’avais cette saison 2 de Slasher à voir. Du coup j’ai binge-watché les 8 épisodes dimanche.

Lire la suite »

Mes épisodes #35 : How To Get Away With Tout ce Retard

Entre les longues journées de boulot pour cause de projet avec une deadline compliquée et un bon gros week-end en famille, j’ai tout de même réussi à regarder un joli nombre d’épisodes. J’ai fini mon rewatch de la saison 2 de Hero Corp et j’ai enchainé avec toute la 3 que je n’ai vu qu’une seule fois comme les deux suivantes mais surtout j’ai continué de doucement rattraper mon retard sur mon planning séries avec comme le titre le laisse deviner toute la saison 4 de How To Get Away With Murder.

Lire la suite »

Critique : Conviction

Après s’être faite prendre pour possession de cocaine, Hayes Morrison, brillante avocate et fille de l’ancien Président des États-Unis, a le choix entre la prison ou prendre la tête d’une toute nouvelle unité créée par le procureur Conner Wallace. Cette unité a pour but d’étudier de vieilles affaires pour s’assurer qu’aucune erreur n’a été faite pendant l’enquête.

Lire la suite »

Critique : Rush

William Rush est un médecin de Los Angeles bossant à son compte avec pour clientèle tous ceux prêt à payer très cher et en cash ses services, des gens qui veulent une certaine discrétion au sujet de leurs petits problèmes de santé (sportifs, producteurs, acteurs, etc.). Ce travail et ses tarifs assurent à Rush un train de vie plus que confortable entre hôtel luxueux, belle voiture, femmes, alcool et grosse consommation de drogue.

Lire la suite »