La difficulté d’écrire sur ce que j’aime ou ma tentative de critique de l’épisode final de Sense8

L’heure des bilans est finie, il est temps de passer à la suite et pour le blog, cela signifie de nouvelles critiques. Facile à dire mais pas si facile que ça à écrire.

Pourtant, j’ai de la matière. Pour 2019, j’ai dit vouloir m’intéresser à plus de séries courtes, ceci dans le but non avoué de me laisser plus de temps pour rattraper mon retard sur mes autres séries. Pour l’instant, je m’en sors pas trop mal. J’ai déjà vu 6 séries/saisons différentes et elles ne dépassent pas les 13 épisodes. Parfait. En plus, sur ces 6 séries, il y a une découverte, deux nouveautés de 2018 que j’avais mis de côté jusque là et enfin trois séries où je suis désormais (presque) à jour. Vraiment parfait. L’année commence bien.

Maintenant vient mon problème. Écrire sur ces séries.

Je ne vais pas parler de syndrome de la page blanche. Loin de là. J’ai plein d’idées, d’articles en cours de rédaction ou déjà planifiés. De ce côté, ça va. Non, le vrai soucis est, comme l’indique le titre de cet article, que j’ai actuellement beaucoup de mal à écrire les critiques sur les séries que j’aime et c’est très frustrant. J’arrive sans trop de mal à parler de ce qui ne va pas dans une série moyenne ou mauvaise mais dès qu’il s’agit de faire une belle et grande déclaration d’amour, je galère. La pudeur peut-être.

La peur aussi. La peur de ne pas rendre justice comme il se doit à la série. J’arrive tout juste à griffonner trois-quatre phrases toutes bêtes comme « c’est génial », « c’est trop beau », « j’adore tel personnage »… Et c’est loin d’être suffisant, surtout lorsqu’il s’agit de Sense8.

Cette scène ne fait pas parti du final mais elle est si belle ❤

Pour Sense8, je veux plus. Je veux transmettre toute l’affection et l’admiration que j’ai pour les sensates et les autres personnages pas si secondaires, pour la qualité de la mise en scène, pour le beau message de la série et pour les soeurs Wachowski. Je veux transmettre ne serait-ce qu’un peu de l’émotion ressentie devant certains passages. Je veux vous faire comprendre à quel point j’ai été heureux de tou.te.s les retrouver dans cet épisode final. Heureux de voir que personne n’a été oublié, qu’iels ont tou.te.s eu leur rôle à jouer et que tou.te.s les sensates ont eu leur happy ending (est-ce qu’il pouvait en être autrement dans une série si positive? non et pourtant, ils m’ont fait douter/pleurer). Je veux aussi vous dire que j’ai été étonné de voir que 2h30 pouvaient passées si vite. Qu’il faut plus de séries comme elle. Je veux volontairement passer sur ses quelques défauts car ils sont minimes par rapport au bien que me fait la série. Et ne pas oublier d’évoquer la scène finale. Elle ne pouvait pas être différente. Elle est une magnifique conclusion à la série et rappelle une dernière fois son joli message d’amour.

Amor Vincit Omnia. L’amour triomphe de tout.

Voilà ce que j’ai envie de dire sur Sense8 et je n’ai pas trouvé meilleure façon de le faire.

19 réflexions au sujet de « La difficulté d’écrire sur ce que j’aime ou ma tentative de critique de l’épisode final de Sense8 »

  1. sinbadlelegendaire

    Je te comprends parfaitement, j’ai peut-être une liste de plus de 100 articles à faire mais je n’ai pas ce « déclic » pour écrire.
    Je ne peux que te conseiller d’écrire comme tu le sens, certes cela ne rendra jamais pas justice ou ne sera jamais aussi parfait que ce que l’on pense mais il faut bien se lancer.
    Essaie de trouver un environnement idéal pour l’écrire (une bibliothèque universitaire, un type de musique, etc…) par exemple, moi j’ai besoin d’un fond sonore (la télé en arrière plan) avant de me lancer!
    Pour Sense 8, j’ai toujours hésité à regarder cette série, ne sachant pas si la fin me satisfera ou non vu la réaction des fans aha!

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Shin Niko Auteur de l’article

      100 brouillons, ah ouais pas mal, je n’en suis qu’à une trentaine pour l’instant 😀 Finalement écrire que je ne savais pas quoi écrire m’a servi de déclic pour cet article. Souvent je commence à écrire avec de la musique et quand l’inspiration vient vraiment je dois la couper ^^

      Pour Sense8, je te la conseille (surprenant n’est-ce pas?). La fin est une vraie fin et toutes les intrigues sont conclues. Certaines choses sont un peu rapides mais c’est normal puisque cet épisode de 2h30 remplace ce qui aurait dû se faire en une saison ^^

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. sinbadlelegendaire

        Okay, je vais lui donner sa chance alors, j’ai souvent des retours contradictoires comme quoi la fin ne serait pas une vraie fin selon certains mais le serait selon d’autres ^^

        Oui, 100 car je suis un vieux de la vieille *tousse* mais je te comprends parfaitement ahaha, surtout quand les gens pensent que l’on a la « page blanche » alors que c’est plutôt le « manque de déclic » ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Shin Niko Auteur de l’article

        Ah bizarre, c’est la première fois que je lis ça. Je peux comprendre qu’on ne soit pas satisfait du final mais là l’intrigue principale est vraiment bouclée 😀 En tout cas, la série mérite au moins le coup d’oeil et elle est finalement pas trop longue (24 épisodes).

        Aimé par 1 personne

  2. tequi

    Mais je te comprends tellement !!! Cet article sur le final de Sense8, j’ai tellement eu de mal à l’écrire pour les mêmes raisons. Parce que je voulais qu’il soit à la hauteur de l’épisode. Et puis aussi parce que je savais qu’une fois l’article écrit ben ce serait fini… il ne me restait plus que ça comme dernier lien avec la série parce que les rewatchs c’est quand même pas pareil… Mais je me suis rendue compte avec du recul que Sense8 et ses personnages restent finalement en nous bien après qu’on les ai « quittés ».
    Et dans une moindre mesure, je n’arrive pas à faire mon article sur Gilmore Girls… 😛

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Shin Niko Auteur de l’article

      Ah « écrire la critique veut dire que c’est vraiment fini » je l’avais jamais envisagé comme ça mais c’est très vrai, il y a un peu de ça mais Sense8 donne tellement d’émotions que oui elle et ses personnages restent en mémoire et dans nos petits coeurs de sériephiles 🙂

      J’aime

      Répondre
  3. Nana Coubo

    Je comprends. Moi aussi, lorsque j’ai envie de faire une critique, ben je vais faire un petit fouilli qui ne me satisfait pas du tout en fin de compte. D’ailleurs, j’ai envie de faire un article sur FMA et FMAB que j’ai regardé récemment… en fait, je ne pense pas en faire une critique critique mais plutôt comment je me suis sentie en regardant les deux animés et les deux films (oui oui, j’ai été jusque là ^^). Faut écrire comme on le sens en fait et puis si ça ne plait pas, OSEF non ? ^^

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Shin Niko Auteur de l’article

      Oui. De toute façon, je ne m’inquiète pas vraiment de ce que vont dire les gens qui liront mes critiques, surtout que ceux qui prennent la peine de commenter mon blog sont bienveillants même si ils ne sont pas forcément d’accord avec mon avis.
      Le problème vient vraiment de moi qui ne suis jamais satisfait de ce que j’écris XD

      (je lirai avec plaisir ton texte sur FMA et FMAB)

      Aimé par 1 personne

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s