[Critiques en séries #2] Manifest, S.W.A.T. et The Rookie

Je vous avais dit que ce format d’article reviendrait alors voilà une nouvelle fournée de trois critiques et cette fois, il s’agit de trois séries sur lesquelles j’ai déjà écrit.

Manifest – saison 2 – Contient des spoilers

Mon avis sur la saison 1

Avec son intrigue principale et ses personnages, la saison 1 de Manifest m’avait pas mal plu, assez en tout cas pour me donner envie de voir la suite et sans trop de surprises, j’y ai trouvé autant de bon que de mauvais…

La série se concentre un peu plus sur les conséquences de la réapparition du vol 828 et sur comment le monde voit cet événement en nous présentant les deux extrêmes avec d’un côté le culte créé par l’un des passagers qui voit tout ceci comme un miracle et de l’autre les Xers, un groupe violent qui considère les passagers comme des aberrations. C’est intéressant de voir que les scénaristes essayent d’élargir l’histoire en sortant un peu du cercle de la famille Stone. Un peu car si le culte est mis en avant c’est car Olive y cherche des réponses spirituelles, quant aux Xers c’est parce qu’ils s’en prennent à Grace et que Jared se rapproche du groupe suite à ses problèmes avec Michaela. Bon, je n’ai pas cru une seconde au fait que Jared devienne vraiment un extrémiste, ça sentait l’opération sous couverture à plein nez… Manifest reste Manifest, la subtilité n’est pas toujours son point fort.

Globalement, j’ai moins eu la sensation d’être devant un procédural (une intuition, une enquête, une résolution). Même si techniquement, c’est toujours le cas, il y a plus en jeu que simplement comprendre les intuitions. La Date de mort, notamment celle de Zeke car elle est la plus proche, donne un coup de fouet à l’histoire et rajoute ce petit sentiment d’urgence qu’il manquait à la saison 1 surtout à partir du très bon épisode 7 (l’incendie) où tout s’accélère avec Zeke qui commence à geler progressivement comme il était supposé le faire dans sa grotte avant de réapparaitre plusieurs mois après. Ce petit délire à la Destination Finale qu’on avait déjà vu en fin de saison dernière me plait bien.

Tout ça, c’est pour le positif mais comme je le disais il reste pas mal de déchets.

La grossesse de Grace a une drôle de conséquence, elle se retrouve elle aussi à recevoir des Appels… Sans déconner. Le coup du bébé « hybrique » qui a des pouvoirs et aura peut-être un rôle important pour la suite ça a déjà été vu trop de fois dans beaucoup d’oeuvres fantastique ou de science-fiction et c’est bien souvent une grosse facilité scénaristique donc j’ai un peu peur pour la suite sur ce point.

La direction prise par l’intrigue principale me plait moyennement. Cette saison 2 commence à nous donner des pistes et des débuts d’explications sur la disparition et la réapparition de l’avion qui me laissent perplexe : Al-Zuras et l’équipage de son bateau qui ont vécu tout ça il y a plusieurs centaines d’années, le fait qu’essayer de se débarrasser des Appels conduit à la folie, la résurrection de Zeke et surtout ce bout d’avion retrouvé en pleine mer à la toute fin de la saison alors qu’il a explosé depuis plus d’un an. Tout ceci donne un mélange entre mystique (il faut suivre les Appels à l’aveugle, c’est ainsi que viendra le salut) et peut-être du paradoxe temporel (en tout cas, c’est comme ça que j’interprète le bout d’avion, il y aurait deux avions celui qui a disparu et sans doute explosé au dessus de l’océan et celui qui est réapparu 5 ans plus tard). Je ne sais pas où veulent aller les scénaristes et je sens qu’ils risquent de vouloir faire trop compliqué pour pas grand chose. Pourtant, j’ai envie de voir ça si NBC se décide à renouveler la série…

Conclusion, Manifest est toujours aussi bancale mais reste pas désagréable à suivre.

Note : 6/10

S.W.A.T. – saison 3 – Contient des spoilers

Mon avis sur les saisons 1 et 2

Est-ce que cette saison 3 est objectivement moins bonne que les deux précédentes ou est-ce moi qui ai fini par me lasser ? Difficile à dire.

Commençons par le point positif de cette saison, l’arrivée du Détective Lynch. Le personnage a clairement été ajouté pour prendre le temps de présence à l’écran du Capitaine Cortez et ne pas laisser Chris être la seule femme flic de la série mais c’est tant mieux. Avoir un personnage beaucoup plus nuancé que les autres qui voient généralement tout blanc ou tout noir (j’exagère un peu) fait du bien. Surtout en comparaison d’Hondo.

Au début de la série, j’étais très content de retrouver Shemar Moore dans un rôle similaire à celui qu’il avait dans Criminal Minds mais là je n’en peux plus. Hondo est devenu une caricature de lui-même. Trop sérieux, trop intense, trop protecteur, ça a fini par le rendre trop chiant à mes yeux. Sa relation avec Nichelle (Rochelle Aytes qui jouait déjà son grand amour dans Criminal Minds) sauve un peu le personnage.

Autre problème de la saison : Luca. Il a été absent plusieurs épisodes à cause d’une blessure (ce qui était sans doute le cas de son acteur Kenny Johnson) et très vite, son absence ne m’a pas du tout dérangé, je la remarquais à peine. Pire dès qu’il refaisait une apparition, j’espérais que ce soit pour annoncer qu’il quittait le S.W.A.T., malheureusement ce n’est jamais le cas et en plus, il réintègre l’équipe à plein temps en fin de saison.

Heureusement qu’il reste Chris, Tan, Deacon et Street. C’est pour eux que je reviens chaque semaine et les bonnes intrigues qui les concernent directement (tout l’arc autour du frère adoptif de Street, la relation amoureuse de Tan, Chris qui essaie de coincer le fils de l’adjoint au maire ou encore Deacon qui admet avoir voulu en finir) mais j’ai aussi le drôle de sentiment que je pourrais bien abandonner la série à tout moment. C’est pas bon signe.

Note : 6/10

The Rookie – saison 2 – Contient uniquement des spoilers sur le casting de cette saison

Mon avis sur la saison 1

Le principe de The Rookie reste inchangé, on continue de suivre les trois recrues de la police de Los Angeles dans leur apprentissage du métier avec leurs officiers instructeurs et ça fonctionne toujours aussi bien car l’écriture des personnages est toujours aussi bonne.

Le casting est renforcé par l’arrivée de Mekia Cox (Chicago Med, Once Upon A Time) dans le rôle d’Harper la nouvelle instructrice de Nolan, Ali Larter (Heroes) dans celui de Grace, une médecin, ex de Nolan et Harold Perrineau (Oz, Lost) dans celui d’Armstrong un détective qui va vite sympathiser avec Nolan. Oui, ça tourne beaucoup autour de Nolan 🙂

Cette saison 2 est tout aussi bonne que la première et offre de très bons épisodes. Le final est encore meilleur que celui de la saison précédente et bonne nouvelle ABC a annoncé hier soir qu’il y aura une saison 3 ❤

Note : 7.5/10

Voilà pour ce deuxième Critiques en séries ^^

3 réflexions au sujet de « [Critiques en séries #2] Manifest, S.W.A.T. et The Rookie »

  1. Entournantlespages

    J’avais apprécié sans plus la première saison de Manifest et on m’a déjà dit que la 2 était assez bancale donc je vais attendre un peu avant de m’y remettre, peut-être attendre la diffusion française.
    J’ai adoré les premiers épisodes de cette nouvelle saison de The Rookie mais je n’ai pas encore regardé la suite. J’aime beaucoup l’arrivée des nouveaux personnages.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Shin Niko Auteur de l’article

      Oui c’est vraie que la saison 2 de Manifest est un peu bancale mais ça reste sympa à suivre. Pas plus. Qu’elle soit annulée ou renouvelée changera pas grand chose à ma vie XD

      J’adore aussi les nouveaux en particulier Harper et Grace. Harper est un bien meilleur personnage que Bishop, je trouve. Ils ont mieux bossé son background.

      J’aime

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s