Mes Séries de Juin et Juillet 2021

Ces deux mois ont été assez particuliers. Je l’ai déjà évoqué dans un article fin Juillet, les trois premières semaines de Juin étaient tout ce qu’il y a de plus normales, j’ai enchainé les saisons de plusieurs séries notamment de Community et Suits, ce qui a fait du bien à mon Challenge Séries mais depuis c’est beaucoup plus calme, j’ai juste regardé une saison entière (la 3 de 9-1-1) et quelques épisodes par-ci par-là. C’est la raison pour laquelle je fusionne ces deux bilans mensuels. Sans ça, celui de Juillet aurait été bien court.

— Saisons terminées en Juin et Juillet —

Mare of Easttown – Mini-Série – Sans spoilers

États-Unis / 2021 / HBO / 7 épisodes

Début juin, j’ai craqué pour OCS et la première (et seule pour le moment) série que j’ai vu a été Mare of Easttown dont je lisais beaucoup de bien sur Twitter. Les éloges étaient amplement mérités.

Des meurtres, des disparitions, une petite ville des États-Unis, des secrets, des mensonges, une flic déterminée mais aussi abimée par la vie. Dans le fond, c’est classique, ce résumé peut coller à des dizaines et des dizaines de séries du genre mais dans la forme, la série se démarque de la masse. Le créateur de la série, Brad Ingelsby sait écrire une histoire et surtout des personnages. Avec seulement 7 épisodes, la série prend son temps pour poser ses protagonistes, y compris ceux qui ne sont pas forcément liés à l’enquête, ils ont une vraie profondeur et ils ne sont pas seulement là pour les besoins du scénario. Ce qui me fait un peu regretter qu’il s’agisse d’une mini-série, je n’aurais pas été contre une seconde affaire pour les retrouver plus tard.

Le casting y est aussi pour beaucoup, Kate Winslet la première, elle est géniale et superbement secondée par Evan Peters, Guy Pearce, Jean Smart ou Julianne Nicholson (quel plaisir de la revoir). Bref, excellente surprise.

Note : 4 sur 5.

House of Lies – Saison 1 – Sans spoilers

États-Unis / 2012 / Showtime / 12 épisodes

Alors que j’approchais de la fin de Suits, je voulais me trouver une nouvelle série pouvant me donner l’impression d’être toujours dans le même monde. House of Lies semblait coller à mon envie. Pas d’avocats mais des consultants en communication signant de très gros contrats, se tirant dans les pattes, super bien fringués et avec des égos démesurés. Détail non négligeable, on y retrouve Don Cheadle et Kristen Bell.

Finalement, la série est plus proche de Californication que de Suits tant le cul est important. Très important même. On a droit à au moins une scène par épisode et ils en parlent très, très souvent. Ce n’est pas dérangeant (sauf pour le perso de Ben Schwartz juste vulgaire) et cela amène parfois quelques situations amusantes. La série avait le potentiel pour me plaire mais elle a un gros problème, ses personnages. Dans leur milieu, ce sont tou.te.s des connards et des connasses. Les histoires de fusions, acquisitions, communications de grosses entreprises ne m’intéressent pas spécialement mais si en plus je ne peux pas m’attacher aux personnages, c’est foutu… Les seuls personnages auxquels j’ai pu m’attacher sont le fils, le père et la fille que fréquente ensuite Don Cheadle et c’est bien trop peu.

Je ne pense pas continuer la série.

Note : 2.5 sur 5.

Clarice – Saison 1 – Sans spoilers

États-Unis / 2021 / CBS / 13 épisodes

J’étais très curieux de découvrir cette « suite » du film Le Silence des Agneaux centrée sur le personnage de Clarice Sterling et j’ai un peu l’impression d’avoir été le seul à avoir regardé l’intégralité de cette saison tant je n’ai vu personne en parler sur les réseaux sociaux. En même temps, c’est compréhensible, passées les comparaisons logiques avec le film au début, il ne restait plus grand chose à dire. La diffusion erratique avec des pauses de 2-3 semaines tous les (deux) épisodes n’aidait pas non plus à s’impliquer dans une enquête bien peu passionnante menée par des personnages dont on se fout. Je ne sais pas pourquoi je suis allé au bout de la saison. Sans doute, juste car j’avais les épisodes en US+24 avec Salto. Je crois que la série a été renouvelée… Ce sera sans moi.

Note : 1.5 sur 5.

Manifest – Saison 3 – Contient des spoilers

États-Unis / 2021 / NBC / 13 épisodes

Mon avis sur la saison 1 et la saison 2 !

Si je suis arrivé jusqu’à la saison 3, c’est bien parce que j’avais apprécié les deux premières. La série n’a jamais été incroyable mais entre ses nombreux personnages, ses mystères et toute la mythologie qu’elle a su rapidement mettre en place, j’y trouvais mon compte et je passais un bon moment devant.

Avec cette intro et si en plus vous avez lu mon billet sur le début de cette saison, vous devez me voir venir. J’ai tout simplement détesté cette saison. Rien ne va dedans. Alors je ne sais pas si c’est juste moi qui ai fini par me lasser mais j’ai vraiment souffert et je me suis forcé à la finir uniquement car la série a été annulée et je voulais aller au bout pour le principe et même en sachant qu’elle allait se terminer avec un gros cliffhanger (très efficace, je dois le reconnaitre).

Le retour des trois camés de la saison 2 était chiant, la main qui brille de Ben ridicule mais tout ça n’était rien comparé à deux éléments qui ont totalement flingué la série pour moi.

Angelina. Je ne sais pas si le problème vient de l’actrice, de l’écriture du personnage ou des deux mais quelle plaie. Rien ne va avec ce personnage. Elle a un manque flagrant de charisme, sa relation cheloue avec un des camés est incompréhensible, sa manière d’intégrer plus ou moins la famille de Ben est certes pas trop mal faite mais pourquoi la faire switcher totalement pour qu’elle essaie de remplacer Olive (oubliée un épisode sur deux par les scénaristes…) ou mette en danger la famille en voulant prouver qu’Eden est son ange gardien ? Trop d’intrigues en seulement 13 épisodes pour un nouveau personnage pas nécessaire.

Mais le pire pour moi est le fameux « lifeboat ». Avec l’histoire des trois camés, Ben comprend que tous les passagers auront une sorte de test à passer et que si l’un d’eux échoue, tous échoueront et mourront… Déjà c’est très con car dans les deux saisons précédentes sur les 191 passagers (oui j’ai cherché le nombre) il y en a un paquet qui ont dû merder et plusieurs sont déjà morts donc à quoi bon ? En suivant leur logique, le lifeboat devrait déjà avoir pris l’eau depuis longtemps… Sauf si le destin, les aliens, le complot gouvernemental ou Dieu (oui, je sais que tout mène à penser que tout ceci est une épreuve divine mais je suis dans le déni tellement cette justification est pétée) sont joueurs et rajoutent de nouvelles règles à mi-parcours.

Et le terme « lifeboat » prononcé au moins 4 ou 5 fois par épisode, j’en pouvais plus. Putain.

La série est donc annulée et j’en suis très content car je ne pense pas que cette série mérite que de la thune soit de nouveau balancée dans le projet, il faut savoir abandonner, les scénaristes n’ont qu’à raconter leur fameux plan sur 6 ans dans un article, une interview ou un podcast et ça sera bien suffisant. Et si par malheur, elle est sauvée par un autre network ou une plateforme de streaming, là aussi ce sera sans moi. Ou alors il faut buter Ben, Angelina et quelques autres personnages dès le début.

Note : 1 sur 5.

9-1-1 – Saisons 1 à 3 – Sans spoilers

États-Unis / 2018 à 2020 / FOX / 46 épisodes

J’avais vu la saison 1 en mai dernier mais comme je n’en avais pas encore parlé sur le blog, je profite d’avoir vu les deux saisons suivantes pour donner un avis général sur la série et ça me permet de finir cette suite d’avis par du positif ^^’

Au départ, la série ne me tentait pas plus que ça mais à force de voir de nombreuses personnes en dire du bien et s’éclater devant, j’ai voulu lui donner une chance. Ok, le fait que Jennifer Love Hewitt ait rejoint la série à partir de la saison 2 y est aussi pour beaucoup. Que voulez-vous, j’ai un crush pour elle depuis Souviens-toi l’été dernier

La série m’a immédiatement foutu une grosse claque dans la gueule. J’ai été bluffé par le côté dingue (et pourtant réaliste) des interventions de ces pompiers de Los Angeles et ça m’a totalement happé. On est loin des « simples » incendies ou interventions de sauvetages « classiques ». J’ai compris en quoi la série est fun à regarder et régulièrement, j’ai été soufflé par les différents cas traités. Surtout que cela ne s’arrête jamais et c’est souvent très impressionnant.

Puis derrière tout le sensationnalisme, l’air de rien, la série m’a fait m’attacher aux personnages (j’aime tellement les épisodes Begins !) et a su plus d’une fois jouer avec mes émotions, je me suis sincèrement inquiété pour eux. Plus étonnant, la série a même pu me mettre les larmes aux yeux avec les victimes d’accidents/catastrophes alors que d’habitude dans ce type de série, je ne me soucis peu d’eux puisqu’ils ne sont que les « figurants » des aventures des héros mais l’implication des héros justement a déteint sur moi.

Bref, gros coup de coeur imprévu pour 9-1-1 et maintenant, j’attends avec impatience que Disney+ ajoute la saison 4 et le spin-off 9-1-1: Lone Star à son catalogue 🙂

Note : 4 sur 5.

Et aussi :

Charmed – Saison 6 (États-Unis / 2003-2004 / The WB / 23 épisodes)
Community – Saison 1 (États-Unis / 2009-2010 / NBC / 25 épisodes)
Community – Saison 2 (États-Unis / 2010-2011 / NBC / 24 épisodes)
Community – Saison 3 (États-Unis / 2011-2012 / NBC / 22 épisodes)
Suits – Saison 6 (États-Unis / 2016-2017 / USA Network / 16 épisodes)
Suits – Saison 7 (États-Unis / 2017-2018 / USA Network / 16 épisodes)
Suits – Saison 8 (États-Unis / 2018-2019 / USA Network / 16 épisodes)
Suits – Saison 9 (États-Unis / 2019 / USA Network / 10 épisodes)

— Mon Challenge Séries en Juin et Juillet —

Je l’ai dit en intro, en juin j’ai très bien avancé dans mon Challenge puisque j’ai terminé la saison 1 de Community avant d’enchainer direct avec les deux suivantes et j’ai binge-watché les saisons 6 à 9 de Suits me permettant ainsi de finir la plus grosse série de ma liste. En juillet, là forcément ça a été bien plus calme puisque je me suis contenté de regarder les 5 derniers épisodes de la saison 6 de Charmed.

Séries finies : 5 (Fleabag, Mr. Robot, Quantico, Samurai Jack et Suits)
Séries en cours : 2 (Charmed et Community )
Séries à commencer ou reprendre : 5

Bon, on se dit à dans une quinzaine de jours pour le bilan d’août ? Il ne faudrait pas que ce retard dans mes bilans devienne une habitude :p

7 réflexions au sujet de « Mes Séries de Juin et Juillet 2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s